UNOPS

23/11/2016

L’UNOPS signe un accord de pays hôte avec l’Ukraine

Un protocole d’accord signé le 22 novembre avec l’Ukraine va permettre à l’UNOPS d’établir un bureau dans le pays afin de faciliter la coordination de ses activités.

« Ce nouvel accord va nous rapprocher de nos partenaires en Ukraine et nous permettre d'explorer de nouveaux domaines d'activités au sein desquels l'expertise de l'UNOPS peut répondre aux besoins du pays », a déclaré Grete Faremo, Directrice exécutive de l'UNOPS.

M. Gennadiy Zubko, vice-premier ministre et ministre du Développement régional, a pour sa part expliqué : « Cet accord est d'une importance capitale pour l'Ukraine et le peuple ukrainien. Nous sommes très fiers de pouvoir signer aujourd'hui ce document fondamental, tout juste six mois après notre réunion avec le président de l'Ukraine. Je voudrais en particulier exprimer ma gratitude à l'égard de Mme Faremo, que nous connaissons comme celle qui a réussi à négocier l'entrée de la Norvège dans l'espace Schengen. Aujourd'hui à la tête de l'UNOPS, elle va nous aider à gravir de nouveaux sommets. »

« Nous sommes bien au fait de la capacité de l'UNOPS à mettre en œuvre ​efficacement des projets dans des conditions difficiles et des contextes instables. Nous sommes heureux de pouvoir désormais tirer profit de l'expertise de l'UNOPS », a déclaré Vadym Chernish, ministre ukrainien des Territoires temporairement occupés et des Personnes déplacées.

À ce jour, les activités de l'UNOPS en Ukraine comprennent des projets financés par les gouvernements du Japon et du Canada.

Grâce au financement du Japon et en collaboration avec le ministère ukrainien de la Défense et le Service national des gardes-frontières, l'UNOPS effectue l'achat d'équipement médical pour cinq hôpitaux en Ukraine. D'un budget de 2,5 millions de dollars US, le projet va accélérer le traitement de militaires et de civils gravement blessés.

L'UNOPS achète également du matériel médical et de l'équipement de protection pour le Service national des gardes-frontières grâce à une aide financière de 2 millions de dollars du Canada, un projet qui va favoriser la sécurité aux frontières de l'Ukraine en améliorant les contrôles et les capacités des patrouilles.

De nombreux autres projets sont actuellement en préparation.