UNOPS

13/06/2017

L’UNOPS et le Canada soutiennent le secteur ukrainien de la santé

Le gouvernement du Canada a offert à l’Ukraine du nouveau matériel médical qui contribuera à accélérer les procédures de diagnostic et à accroître la sécurité des patients.

Le 13 juin 2017, l'ambassadeur du Canada en Ukraine, Son Excellence Roman Waschuk, a remis lors d'une cérémonie officielle un appareil de radiographie numérique au directeur du Service national des gardes-frontières de l'Ukraine, le colonel général Viktor Nazarenko. L'appareil offert par le gouvernement canadien sera utilisé par l'hôpital du Service national des gardes-frontières d'Odessa, dont l'équipement désuet ne permettait d'effectuer qu'un nombre limité d'examens radiologiques.

« Ce don généreux au Service national des gardes-frontières de l'Ukraine a été rendu possible grâce aux contribuables canadiens », a déclaré l'ambassadeur Waschuk.

Le Canada a également financé l'achat d'un système de diagnostic médical à ultrasons et d'un dispositif médical combiné d'otorhinolaryngologie pour l'hôpital central du Service national des gardes-frontières de Kiev.

« Ce partenariat est très important pour le Service national des gardes-frontières, puisque ce don va permettre de sauver la vie de nombreux militaires », a affirmé le colonel général Nazarenko.

Le nouvel appareil de radiographie, qui émet 50 pour cent moins de radiation que l'appareil précédemment utilisé, permettra d'accroître la sécurité du personnel médical et des patients, et de réduire le délai d'obtention des résultats de quatre jours à quinze minutes. De plus, les images pourront être transmises par Internet, permettant ainsi de limiter l'achat de pellicules radiographiques et de produits chimiques nécessaires à leur développement.

« L'UNOPS se réjouit de mettre son expertise en achats et en gestion de projets au service des gouvernements ukrainien et canadien », a déclaré Andriy Buryakovskyy, chef des opérations et directeur adjoint du bureau de l'UNOPS en Ukraine.

Le matériel médical offert par le Canada permettra d'améliorer la qualité des soins médicaux offerts dans ces hôpitaux d'Odessa et de Kiev, où ont lieu plus de 20 000 interventions chirurgicales et examens médicaux chaque année.​

L'équipement médical, en plus d'équipement de sécurité destiné au Service national des gardes-frontières, a été acheté par l'UNOPS grâce à un don de 2 millions de dollars du gouvernement canadien, au bénéfice d'un projet visant l'amélioration de la sécurité aux frontières ukrainiennes.