UNOPS

Témoignage : venir en aide aux personnes déplacées et aux réfugiés au Moyen-Orient

« Pour moi, l’un des aspects les plus importants du travail de l’UNOPS est que nous aidons les personnes dans le besoin, et je suis très fière de dire aux gens ce que je fais au quotidien. » - Mina Al Omar, responsable des achats et de la logistique, bureau de l’UNOPS en Jordanie

https://wwwedit.unops.org/SiteCollectionImages/Voices/Mina%20Al-Omar_voices1_July2015_240x.jpg

Cela fait maintenant six ans que je travaille pour l'UNOPS. Je viens de Bagdad, où j'ai fait des études en administration des affaires. Après avoir obtenu mon diplôme, je me suis inscrite à une formation à distance dans le cadre d'un programme de deuxième cycle en gestion internationale de l'université de Liverpool.

En 2006, je me suis installée en Jordanie en raison de l'aggravation de la situation sécuritaire en Irak, en particulier à Bagdad. Lorsque je suis arrivée en Jordanie, j'ai commencé à travailler en tant qu'assistante de programme pour l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel.

J'ai rejoint l'UNOPS en 2009 pour le Programme de développement du secteur privé en Irak, de nouveau en tant qu'assistante de programme. En partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le développement, nous avons mis en œuvre un projet très ambitieux visant à soutenir le pays dans sa transition politique.

Nous avons soutenu de nouveaux entrepreneurs partout en Irak afin de les aider à créer de petites entreprises. Nous avons également fourni une aide à des responsables du gouvernement dans le cadre de la transition, notamment grâce à une mission d'observation en Croatie qui visait à illustrer comment un gouvernement peut réussir à adapter son système de gestion à un modèle plus efficace. Il s'agissait essentiellement d'un projet de renforcement des capacités, mais cela constituait également une des réussites du nouveau gouvernement irakien.

Après avoir travaillé sur ce projet pendant deux ans, j'ai rejoint le groupe chargé du portefeuille de projets dans les pays arabes. Les neuf projets de ce portefeuille concernaient des domaines tels que la lutte contre la corruption, qui représentait un défi d'envergure. Il est incroyable que nous ayons réussi à organiser des réunions avec des représentants de différents pays arabes afin de discuter ouvertement de la corruption, y compris au sein de leurs propres organismes ou entités gouvernementales, et de tenter de trouver une solution durable à ce problème.

En 2014, j'ai rejoint l'équipe des achats en tant que responsable des achats et de la logistique. Même si ce n'est pas un rôle facile à remplir, voir les résultats de notre travail sur le terrain est très gratifiant. Par exemple, nous avons soutenu la Direction générale de la protection civile du gouvernement de la Jordanie afin de répondre aux besoins du nombre croissant de réfugiés syriens dans le pays, grâce notamment à l'achat d'ambulances et d'articles médicaux, à des formations aux premiers secours, à la construction de logements pour les membres du gouvernement ainsi qu'à la mise en place des camps de réfugiés d'Azraq et de Za'atari.

Pour moi, l'un des aspects les plus importants du travail de l'UNOPS est que nous aidons les personnes dans le besoin, en particulier les personnes déplacées en Irak et les réfugiés syriens en Jordanie. Ces personnes ont été forcées de quitter leurs maisons, elles n'ont pas choisi de fuir. Nous faisons tout notre possible, en coopération avec d'autres organisations de l'ONU, afin d'améliorer leurs conditions de vie en leur fournissant des services essentiels comme l'accès à l'eau, à un abri et à de la nourriture, qui pour nous sont très faciles d'accès. Il est important que nous aidions ces personnes. Je suis très fière de dire aux gens ce que je fais au quotidien.

Outre mes activités quotidiennes à l'UNOPS, je fais partie du réseau de coordonnateurs pour les questions d'égalité des sexes, et j'ai même été l'une des premières personnes à en faire partie. En tant que coordonnatrice, mon travail consiste à m'assurer que l'égalité des sexes est intégrée à toutes les activités de l'organisation, afin d'à la fois favoriser l'égalité hommes-femmes et de soutenir mes collègues.

Je suis très fière d'être une coordonnatrice en la matière et je suis heureuse que l'UNOPS ait fait de cette question une priorité de son plan stratégique 2014-2017. Nous avons accompli beaucoup de choses en très peu de temps et nous sommes désormais en mesure de partager notre expérience avec d'autres organisations de l'ONU.