UNOPS

Haïti

Un projet de reconstruction de grande envergure bénéficie à plus de 33 000 familles haïtiennes dont les quartiers ont été détruits par le tremblement de terre de 2010. Le projet 16/6 est mis en œuvre conjointement par le Programme des Nations Unies pour le développement, l’Organisation internationale du travail et l’UNOPS, sous la supervision du gouvernement haïtien. Photo: UNOPS/Claude-André Nadon

Depuis 2004, l'UNOPS apporte son soutien à Haïti et à ses partenaires de développement présents dans le pays, les aidant à mettre en œuvre un large éventail de projets. Depuis le séisme de 2010, l'UNOPS apporte un soutien continu à Haïti dans les domaines de la gestion de projets, des achats et des infrastructures. Les activités de l'organisation vont d'initiatives de relèvement rapide et de reconstruction à la réduction des risques de catastrophes naturelles, en passant par le développement durable. Jusqu'à présent, l'UNOPS a fourni des services de gestion de débris, de construction d'abris, de santé, de renforcement de l'état de droit et de soutien aux organisations des Nations Unies présentes en Haïti, et a mené des activités de développement urbain et de développement rural durables, ainsi que des activités liées aux routes et aux transports.

 

 

En décembre 2014, l'équipe responsable des achats de l'UNOPS en Haïti a remporté un Prix de reconnaissance de l'UNOPS, soulignant son usage remarquable de pratiques d'achats responsables pour la réhabilitation urbaine et de logements ainsi que l'installation de lampadaires solaires.

 

Lire le plus récent rapport de l'UNOPS soulignant le soutien que l'organisation a apporté aux Haïtiens et à ses partenaires de développement au pays.

 

Consulter des données sur les activités de l'UNOPS en Haïti.

En outre, l'UNOPS apporte un soutien à des programmes plurinationaux ayant des activités en Haïti, dans les domaines suivants :

  • Les microfinancements

  • L'eau et l'énergie

Projects

Le projet 16/6 a créé plus de 15 000 jours de travail et l’UNOPS a engagé 95 pour cent de sa main-d’œuvre au sein de la communauté locale. Photo : UNOPS/Claude-André Nadon

    • Chakib Belhassan,

      Chakib Belhassan,

      directeur de l’UNOPS au Soudan

      « Sans les individus qui composent l’organisation, l’UNOPS n’est qu’un acronyme. Ce sont ces individus qui font de l’organisation ce qu’elle est aujourd’hui. »

      À lire aussi