UNOPS

Jordanie

Le centre d’opérations commun pour la sécurité du camp d’Azraq, construit par l’UNOPS pour le compte du gouvernement canadien. Photo : UNHCR/J. Kohler

La cellule opérationnelle de l'UNOPS à Amman, en Jordanie, est en place depuis 2004. Ayant établi sa présence dans tout le Moyen-Orient, ce bureau mène notamment des activités d'achats, d'élaboration de projets et de gestion technique à grande échelle. Il fournit également des services financiers, de ressources humaines et d'infrastructures. Ces activités sont déployées, entre autres, dans les domaines de la santé, de l'eau et de l'assainissement. En 2013, la cellule opérationnelle a étendu son champ d'action, ne travaillant plus uniquement en Irak, mais également en Jordanie, au Liban, en République arabe syrienne, en Turquie et au Yémen.

En Jordanie, l'UNOPS a aidé le gouvernement et d'autres partenaires à faire face à l'afflux de réfugiés syriens, notamment en participant à la mise au point d'infrastructures de sécurité pour des camps de réfugiés. En Irak, l'UNOPS mène des activités dans les domaines de la gestion durable de projets, des élections, de la société civile et des droits de l'homme. Au Liban et en Syrie, l'organisation fournit des services transactionnels de ressources humaines au Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, en soutien à leurs activités pour secourir les réfugiés et les personnes déplacées en raison de la crise syrienne. Au Yémen, l'UNOPS travaille à renforcer les capacités du gouvernement dans les domaines des achats publics ainsi que de l'élaboration et la gestion de projets.

Consulter des données sur les activités de l'UNOPS au Moyen-Orient :

Jordanie

Liban

République arabe syrienne

Turquie

Yémen

Projects

Le bureau de l’UNOPS à Amman soutient un projet visant à renforcer le partenariat entre la société civile iraquienne et les autorités publiques, dans le cadre duquel des représentants de la société civile et des autorités iraquiennes, des Nations Unis et de l’Union européenne se sont réunis pour demander l’adoption d’une chartre en faveur de la coopération entre les autorités publiques et les organisations non gouvernementales. Photo : Mission d’assistance des Nations Unies pour l’Irak

    • Bamidele Ilebani,

      Bamidele Ilebani,

      ancien directeur du bureau de l’UNOPS en Éthiopie

      Ce que j’aime le plus, c’est voir des gens, en particulier des femmes, sortir de la dépendance économique et devenir capables de construire leur maison et de s’occup...

      En savoir plus