The United Nations Office for Project Services (UNOPS)

Des résultats concrets et positifs, en 2019 et au-delà

L’UNOPS a publié son rapport de développement durable de 2019, qui présente la contribution unique de l’organisation au développement durable au cours de l’année dernière.

Faire progresser le développement durable et inclusif, notamment grâce à des infrastructures de qualité et des dépenses publiques efficaces, est une priorité essentielle pour l’UNOPS. Comme le souligne le rapport, l’organisation s’efforce de trouver des solutions inclusives pour répondre à la diversité de nos besoins.

L’UNOPS croit fermement que nous pouvons tous et toutes entraîner des changements positifs en travaillant ensemble, en étant audacieux et en nous ouvrant aux idées nouvelles. Le rapport annuel de développement durable de l’UNOPS témoigne de la réussite de l’organisation.

Grete Faremo - Secrétaire générale adjointe des Nations Unies et Directrice exécutive de l’UNOPS

Le rapport donne un aperçu de l’ampleur du soutien que l’UNOPS apporte à ses partenaires partout dans le monde, souvent dans des contextes parmi les plus difficiles, pour les aider à maximiser les effets positifs et la durabilité de leurs projets afin de répondre aux besoins des communautés bénéficiaires.

En 2019, par exemple, les projets soutenus par l’UNOPS ont créé plus de cinq millions de jours de travail rémunéré pour les communautés locales, dont près de deux millions pour des femmes et des jeunes. L’UNOPS a en outre mis en œuvre des projets d’une valeur totale de près de 2,3 milliards de dollars, dont la majeure partie dans des États fragiles ou touchés par des conflits.

Les partenaires de l’UNOPS choisissent de travailler avec l’organisation afin de compléter ou de renforcer leurs propres capacités et d’améliorer l’efficacité, la rapidité, la qualité et le rapport coût-efficacité de leurs activités. C’est l’une des raisons pour lesquelles le soutien de l’UNOPS aux gouvernements continue d’augmenter chaque année. Comme l’indique le rapport, en 2019, les partenaires gouvernementaux représentaient une proportion record de 43 pour cent de l’ensemble des partenaires de l’UNOPS, cumulant des activités d’une valeur totale de près d’un milliard de dollars.

Le rapport présente quelques projets mis en œuvre par l’UNOPS et visant à bâtir une vie sereine et prospère pour tous et toutes, tout en protégeant la planète. Il s’agit notamment de projets de réhabilitation de routes rurales en Gambie et de restauration de tourbières en Indonésie, ou encore d’un projet de modernisation du réseau de transport de la ville de Mexico qui aide en outre les autorités locales à améliorer la transparence et l’efficacité des processus d’achats publics.

L’UNOPS s’est également engagé dans un large éventail d’initiatives pour accélérer la réalisation des Objectifs de développement durable, notamment en explorant et en appliquant des idées, méthodes et approches nouvelles aux activités de développement. L’Initiative d’investissements de l’UNOPS dans le domaine des infrastructures durables (S3I), par exemple, a lancé en 2019 plusieurs projets de construction de logements abordables à grande échelle.

« La mise en œuvre du Programme 2030 requiert d’importants investissements privés […] 2019 a également été l’année où l’Initiative d’investissements de l’UNOPS dans le domaine des infrastructures durables a pris son essor », souligne Mme Faremo.

L’année 2019 a été remplie de défis et de réussites qui ont permis à l’UNOPS et à ses partenaires d’apporter des changements positifs. En 2020, l’UNOPS célèbre 25 ans d’activités pertinentes et concrètes sur le terrain. À l’aube de la Décennie d’action en vue de réaliser le Programme 2030, cette expérience fait toute la pertinence de l’UNOPS pour soutenir des initiatives de développement durable partout dans le monde.

« Nous avons tous un rôle à jouer. Les secteurs public et privé doivent contribuer pleinement et associer leurs compétences et leurs connaissances afin de collaborer à financer et à bâtir l’avenir du développement, tout en accélérant la réalisation des Objectifs de développement durable », précise Mme Faremo.


À lire également