The United Nations Office for Project Services (UNOPS)

Actualité

Rétablir l’accès à des infrastructures essentielles au Yémen

Grâce à des fonds du gouvernement du Japon, l’UNOPS va réhabiliter des routes de la ville d’Aden afin d’aider plus d’un demi-million de personnes à accéder à des services publics.

Partager sur les réseaux sociaux

Les dommages subis par les routes urbaines en raison du conflit au Yémen ont des conséquences négatives sur le commerce, la mobilité et l’accès à des services essentiels tels que les soins de santé et l’éducation. 

Dans le but de remédier à cette situation, l’UNOPS réhabilitera 3,6 kilomètres de routes intra-urbaines afin d’améliorer l’accès à plus de 1400 bâtiments fournissant des services essentiels, notamment des écoles, des hôpitaux et d’autres bâtiments publics, ainsi que des établissements commerciaux. 

« Ce projet vise à remettre en état des routes urbaines de la ville d’Aden afin d’améliorer l’accès aux principales installations de la ville et le soutien aux communautés urbaines vulnérables, y compris les personnes déplacées, contribuant ainsi à la reconstruction future du Yémen », déclare Ishibashi Marino, chargé d’affaires par intérim du Japon au Yémen.

Les routes réhabilitées, capables de résister aux effets des changements climatiques, amélioreront la connectivité et faciliteront le transport de biens et de services vers les communautés et gouvernorats voisins.

« Cette importante initiative humanitaire de remise en état de routes permettra d’améliorer l’accès à des services publics indispensables pour environ 538 000 personnes, dont plus de 270 000 femmes et filles », déclare Muhammad Usman Akram, représentant et directeur du bureau multi-pays de l’UNOPS à Amman.


À lire également