The United Nations Office for Project Services (UNOPS)

Actualité

Déclaration en réponse à la couverture médiatique sur l’Initiative S3i et d’autres questions s’y rapportant

Partager sur les réseaux sociaux

L’UNOPS reconnaît les importantes difficultés et les manquements liés à son Initiative d’investissements responsables dans les domaines des infrastructures et de l’innovation (Initiative S3i).

L’UNOPS prend très au sérieux tous les soupçons de méfaits et, en décembre 2021, le directeur général de l’Initiative S3i a été placé en congé administratif pour la durée d’une enquête menée par le Bureau des services de contrôle interne des Nations Unies.

  • * Cet article, publié le 17 avril 2022 et mis à jour le 10 mai 2022, a de nouveau été mis à jour pour refléter l’évolution de la situation.

Cette enquête est maintenant terminée, et les conclusions ont été officiellement remises au Bureau des ressources humaines et au Bureau des affaires juridiques du Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies.

L’Initiative S3i de l’UNOPS

Des informations actualisées sur le plan d’action de l’UNOPS visant à remédier aux manquements liés à l’Initiative S3i sont disponibles sur cette page.

Les Nations Unies entreprennent les démarches nécessaires pour garantir la responsabilité. Le Bureau des ressources humaines examine les conclusions en vue d’appliquer des mesures disciplinaires. Sur le plan judiciaire, ces mesures pourraient inclure de saisir les autorités pénales pertinentes d’une ou de plusieurs juridictions.

Dans le cadre d’enquêtes menées par des autorités nationales, la politique de longue date des Nations Unies est de collaborer avec ces autorités afin de faciliter la bonne administration de la justice.

Les Nations Unies ne peuvent fournir davantage de commentaires, notamment pour éviter de porter préjudice aux mesures envisagées ou prises par des autorités nationales à ce sujet.

En accord avec son Conseil d’administration, l’UNOPS s’est en outre engagé à prendre une série de mesures afin de répondre à la situation actuelle. Une liste exhaustive des décisions soutenues par les États membres et le Conseil d’administration à ce sujet est accessible au public. Pour la consulter, cliquez ici (en anglais).

Le Directeur exécutif par intérim de l’UNOPS, Jens Wandel, a fourni une mise à jour concernant la réunion du Conseil d’administration qui s’est tenue à New York le 6 juin 2022 dans une lettre ouverte au personnel de l’organisation, qui est également accessible au public. Pour la consulter, cliquez ici.

Si des soupçons sont confirmés, en tout ou en partie, des mesures correctives ou disciplinaires appropriées seront prises pour rétablir la confiance du personnel et des partenaires de l’UNOPS et, avant tout, pour assurer la prestation ininterrompue des services de l’organisation.

Lettre ouverte au personnel de l’UNOPS

Message du Directeur exécutif par intérim, Jens Wandel, concernant la réunion du Conseil d’administration qui s’est tenue le 6 juin 2022 à New York.

Lire la lettre

Remarques à l’intention des équipes de rédaction

L’UNOPS s’engage à prendre des mesures rigoureuses et exhaustives pour répondre à tout soupçon de méfait ou de mauvaise gestion, et l’organisation tiendra pour responsables toutes les personnes concernées.

À toutes les étapes et à l’égard de tous les sujets pertinents, l’UNOPS a coopéré avec les organes de contrôle des Nations Unies, notamment avec le Comité des commissaires aux comptes des Nations Unies, le Conseil d’administration de l’UNOPS, le Bureau des services de contrôle interne des Nations Unies ainsi que le Comité consultatif pour les questions administratives et budgétaires, et l’UNOPS a respecté en tout temps leurs directives. L’UNOPS a également reçu le soutien du Bureau des affaires juridiques du Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies et du Bureau de la déontologie des Nations Unies à l’égard de sujets pertinents.

Avant décembre 2021, plusieurs processus avaient déjà été entamés pour répondre de manière proactive à des soupçons formulés à l’égard de partenaires de l’Initiative S3i, notamment une série d’audits et d’enquêtes menées par des entités internes et externes à l’UNOPS. En juin 2022, les conclusions des examens menés par le Groupe de l’audit interne et des investigations de l’UNOPS à l’égard des partenariats de l’organisation avec Sustainable Housing Solutions Ltd, Singapore et We Are The Oceans/Ocean Generation ont été remises au Bureau des affaires juridiques du Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies, qui décidera des prochaines mesures à prendre. L’UNOPS fournira tout le soutien nécessaire au Bureau des affaires juridiques du Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies, mais pour des raisons juridiques ne peut faire de commentaires à ce sujet.

Des mesures concrètes sont prises pour récupérer les fonds. Le Bureau des affaires juridiques du Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies gère tous les mécanismes officiels de règlement des différends pour le compte des Nations Unies, et l’UNOPS va soutenir le recouvrement des fonds concernés.

L’UNOPS n’a pas accès au rapport de l’enquête du Bureau des services de contrôle interne des Nations Unies et attend impatiemment les décisions du Secrétaire général suivant l’examen et l’analyse de ses conclusions.

Les fonds de l’Initiative S3i sont exposés à un risque, mais à ce jour aucune somme n’a été perdue, et l’UNOPS va exercer tous les recours juridiques possibles pour protéger ses opérations et ses actifs, y compris pour récupérer les montants qui lui sont dus.

Les activités de l’Initiative S3i ne jouent aucun rôle dans les activités régulières de l’UNOPS. Les activités de validation de principe de l’Initiative S3i concernent huit investissements d’une valeur de 63 millions de dollars. En comparaison, en 2021, l’UNOPS a mis en œuvre environ 1000 projets d’une valeur de plus de 3,4 milliards de dollars aux quatre coins du monde.

La démission de l’ancienne Directrice exécutive de l’UNOPS est entrée en vigueur le dimanche 8 mai 2022. Le Secrétaire général a nommé un nouveau Directeur exécutif par intérim, qui est entré en poste le 9 mai.

L’UNOPS ne va pas fournir de commentaires supplémentaires pour l’instant.


À lire également