The United Nations Office for Project Services (UNOPS)

Actualité

Assurer un accès durable et équitable à l’eau au Soudan

L’UNOPS collabore avec le ministère britannique des Affaires étrangères, du Commonwealth et du Développement international en vue de fournir à environ 40 000 personnes un accès à de l’eau potable.

Partager sur les réseaux sociaux

Port-Soudan est la plaque tournante du commerce international au Soudan. La majorité des exportations du pays y transitent.

Cependant, l’accès à de l’eau potable en quantité suffisante ainsi qu’à des installations sanitaires adéquates y demeure un problème majeur de santé publique. Cette crise hydrique et sanitaire affecte également la croissance de la ville et les possibilités d’affaires qui pourraient contribuer à réduire la pauvreté.

À l’aide d’un financement de près de 6,2 millions de dollars octroyé par le ministère britannique des Affaires étrangères, du Commonwealth et du Développement international (UK Aid), l’UNOPS va construire de nouvelles infrastructures d’alimentation en eau afin d’améliorer l’accès à l’eau courante dans les zones périurbaines de Port-Soudan. Le projet prévoit notamment la mise en place d’installations de traitement de l’eau ainsi que de plus de 16 000 kilomètres de conduites de distribution.

Après la mise en œuvre réussie de projets d’approvisionnement en eau en milieu urbain dans deux États du Darfour, l’UNOPS se réjouit de fournir un accès à de l’eau potable à 40 000 résidentes et résidents de Port-Soudan. »

Worknesh Mekonnen Gonet - directrice du bureau multi-pays de l’UNOPS en Éthiopie

L’UNOPS formera également la Red Sea State Water Corporation, l’entreprise de services publics responsable de la distribution d’eau à Port-Soudan, à la gestion efficiente et efficace, à l’exploitation ainsi qu’à l’entretien des nouvelles infrastructures.

« L’accès à de l’eau salubre à un coût abordable est indispensable à l’amélioration de la santé et de la nutrition. Il permettra également aux foyers à faible revenu de Port-Soudan de consacrer une plus grande part de leur budget à l’alimentation, à l’éducation et à d’autres besoins essentiels », explique Louise Walker, directrice du développement du Royaume-Uni au Soudan.

« Les travaux menés par UK Aid à Port-Soudan s’appuieront sur notre partenariat de longue date avec l’UNOPS au Darfour, où nous avons fourni un accès à de l’eau salubre à plus de 350 000 personnes dans les villes d’El Fasher et de Zalingei », ajoute-t-elle.


À lire également