The United Nations Office for Project Services (UNOPS)

L’UNOPS et Mastercard innovent dans le domaine du financement humanitaire

L’UNOPS et Mastercard ont signé un mémorandum d’accord à New York afin de collaborer au développement de méthodes novatrices de financement des activités humanitaires.

Tout projet nécessite des transferts de fonds pour être mené à bien.

Dans le cadre des projets de l’UNOPS, qui sont mis en œuvre dans des contextes parmi les plus difficiles au monde, ces transactions prennent parfois la forme de paiements en espèces à ses fournisseurs, à ses contractants et aux membres de son personnel.

Afin d’accélérer les transactions sur le terrain, particulièrement dans des environnements à haut risque, Mastercard va entreprendre des recherches sur une plateforme de paiement numérique utilisable par l’UNOPS et ses fournisseurs de services.

Mastercard a récemment testé et mis en place une application de la technologie de la chaîne de blocs visant à résoudre les problèmes liés à la rapidité, la transparence et les coûts dans le cadre des transactions transfrontalières entre entreprises.

Étant donné que les infrastructures relatives aux transferts de fonds varient considérablement d’un pays à l’autre, nous devons trouver une solution universelle qui fonctionne dans les régions où l’accès aux banques – et peut-être même aux services de connectivité mobile – est limité. »

Yoshiyuki Yamamoto - conseiller spécial en matière de technologie de la chaîne de blocs à l’UNOPS

Les recherches de Mastercard se concentreront d’abord sur le développement d’un outil numérique que l’UNOPS pourra utiliser pour transférer des fonds à ses fournisseurs de services sur le terrain, lesquels seront alors à même d’effectuer des paiements en espèces dans des devises locales.

Par la suite, en raison de sa capacité à injecter davantage de fonds dans un pays, l’outil créé pourrait encourager les commerçants locaux à commencer à accepter les transferts de fonds numériques.

« Ce nouveau mémorandum d’accord souligne l’engagement de l’UNOPS en faveur de l’efficacité et de la transparence », souligne M. Yamamoto. « Le travail qu’accomplissent les fournisseurs et contractants de l’UNOPS aide l’organisation à remplir sa mission dans des contextes parmi les plus difficiles au monde. Il est important d’innover en matière de financement de telles activités. »


À lire également