The United Nations Office for Project Services (UNOPS)

L’UNOPS, la Banque mondiale et le Soudan du Sud vont mettre en œuvre un projet de renforcement des capacités

Un projet de renforcement des capacités d’une valeur de 40 millions de dollars permettra de fournir un soutien aux revenus à près de 430 000 personnes dans certaines des communautés les plus vulnérables du Soudan du Sud.

La mise en œuvre rapide de ce projet va débuter immédiatement afin de répondre aux conséquences économiques de la pandémie de la COVID-19, qui commencent déjà à se faire ressentir dans de nombreuses régions du pays.

Financé par l’Association internationale de développement de la Banque mondiale, le projet sera mis en œuvre par l’UNOPS au cours des deux ans et demi à venir, en collaboration avec les ministères sud-soudanais de l’Agriculture et de la Sécurité alimentaire, de l’Égalité entre les genres et de la Protection sociale ainsi que des Finances et de la Planification.

Le projet vise à fournir aux personnes à faible revenu un accès fiable à des sources de revenus et à des emplois temporaires. Il ciblera principalement les groupes les plus vulnérables, notamment les personnes âgées, les femmes enceintes, les personnes handicapées et les personnes vivant avec le VIH/sida.

Je suis très heureuse de savoir que le Soudan du Sud recevra des fonds supplémentaires qui permettront de consolider les acquis des projets de renforcement des capacités précédents, tout en augmentant le nombre de transferts fiables et planifiés de fonds aux populations vulnérables du Soudan du Sud. »

Josephine Joseph Lagu - ministre de l’Agriculture et de la Sécurité alimentaire du Soudan du Sud

« Ce projet permettra non seulement d’améliorer la sécurité alimentaire de milliers de personnes, mais aussi de renforcer leur résilience face aux crises ou aux chocs économiques et climatiques », déclare Josephine Joseph Lagu, ministre de l’Agriculture et de la Sécurité alimentaire.

« Dans sa première phase, le projet de renforcement des capacités va augmenter les soutiens directs aux revenus dans le comté de Djouba en effectuant des transferts monétaires rapides, afin de répondre aux vulnérabilités émergentes dans le contexte de la pandémie de la COVID‑19 », indique Husam Abudagga, responsable de la Banque mondiale au Soudan du Sud.

« Au fur et à mesure que la situation de la COVID-19 s’améliorera, les transferts monétaires seront étendus aux neuf autres régions du pays couvertes par le projet », poursuit-il.

« L’UNOPS continue de travailler en étroite collaboration avec la Banque mondiale, le gouvernement du Soudan du Sud et d’autres partenaires pour fournir des services sociaux essentiels, améliorer les conditions de vie de la population et soutenir le développement social », souligne Peter Mutoredzanwa, représentant de l’UNOPS au Soudan du Sud.


À lire également