The United Nations Office for Project Services (UNOPS)

Premier anniversaire du centre de renseignements humanitaires Awaaz Afghanistan

Awaaz, le premier centre national de renseignements humanitaires en Afghanistan, a célébré son premier anniversaire lors d’une cérémonie organisée à Kaboul.

Awaaz permet aux populations vulnérables, y compris celles qui reviennent au pays et celles qui sont touchées par des conflits ou des catastrophes naturelles, d’exprimer leurs préoccupations et d’obtenir des informations essentielles et un soutien lorsqu’elles en ont besoin.

Sur une initiative collective de plusieurs agences et partenaires des Nations Unies, le centre Awaaz Afghanistan a été mis en place par l’UNOPS grâce à des financements du Fonds humanitaire d’Afghanistan, de la direction générale de la protection civile et des opérations d’aide humanitaire européennes (ECHO) de la Commission européenne, du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés et du Programme alimentaire mondial.

Plus de 62 000 appels venant de tout le pays ont été traités depuis l’ouverture du centre en mai 2018, et environ 20 pour cent des personnes appelant étaient des femmes.

« Nous sommes fiers des services fournis cette année en soutien à la population afghane. Le nombre considérable d’appels est la preuve que la population afghane a grandement besoin d’aide et la preuve de notre engagement à l’aider de manière responsable et transparente », affirme Toby Lanzer, coordonnateur des opérations humanitaires des Nations Unies en Afghanistan.

Il est estimé qu’à cause de l’intensification du conflit en Afghanistan, 6,3 millions de personnes ont besoin d’assistance vitale. Awaaz constitue donc une ressource centrale qui permet à la population d’obtenir des informations essentielles concernant l’aide disponible, de porter plainte et de formuler des commentaires sur les activités humanitaires.

« La prise en charge rapide des demandes permet d’adapter sans délai les activités humanitaires aux besoins réels », ajoute M. Lanzer.

Le nom du centre, « awaaz », signifie « voix » en dari et en pachto, les langues officielles de l’Afghanistan. En composant le 410, un numéro gratuit, toute personne en Afghanistan ayant accès à un téléphone peut parler à l’un des huit opérateurs multilingues qui travaillent au centre de renseignements, dont la moitié sont des femmes.

« Au cours de la dernière année, Awaaz Afghanistan a été à la hauteur des attentes et a amélioré la communication entre les personnes démunies et les services de soutien », déclare Paul Cruickshank, directeur du bureau de l’UNOPS en Afghanistan.

« Dans les douze derniers mois, Awaaz n’a pas uniquement fourni des informations et un soutien dont les personnes vulnérables ont besoin, y compris dans les zones difficiles d’accès ; le centre de renseignements a également aidé le Programme alimentaire mondial et les autres agences et partenaires à adapter leurs programmes et le soutien qu’ils apportent », ajoute Zlatan Milisic, directeur du bureau du Programme alimentaire mondial en Afghanistan.

Les utilisateurs se déclarent aussi satisfaits du service.

« Le centre de renseignements a signalé mon problème auprès de l’organisation humanitaire en mesure de m’aider et a assuré un suivi continu. J’ai confiance en ce service et je suis reconnaissant de l’aide qu’il m’apporte », explique une personne déplacée qui a appelé depuis la province de Badghis.


À lire également