The United Nations Office for Project Services (UNOPS)

Le Japon soutient les régions nouvellement libérées en Iraq

Grâce à une subvention de 6,3 millions de dollars du gouvernement japonais, l’UNOPS va mettre en œuvre deux projets destinés à améliorer les conditions de vie ainsi que la sécurité de la population iraquienne, en particulier dans les zones récemment libérées.

Le premier projet, qui sera mis en œuvre en collaboration avec le ministère iraquien de l’Électricité et les autorités locales, a pour objectif de mettre en place de meilleurs services municipaux de gestion des déchets solides ainsi que des systèmes novateurs de production d’énergie hybrides et hors réseau.

Plus de 2 millions de personnes devraient bénéficier de ce projet, dont une majorité de rapatriés et d’habitants des régions nouvellement libérées. L’utilisation de sources d’énergie renouvelable permettra de subvenir aux besoins immédiats des communautés en plus de fournir des systèmes de production d’énergie décentralisés et respectueux de l’environnement qui pourront éventuellement être intégrés au réseau national. Dans les régions où de meilleurs services et pratiques de gestion des déchets solides seront mis en place, le projet aura des effets positifs considérables sur l’environnement comme sur la santé de la population.

Le second projet, qui est aussi principalement axé sur les zones récemment libérées, est destiné à renforcer les capacités opérationnelles des autorités de déminage iraquiennes. À cette fin, la direction de la lutte antimines, le ministère de la Santé et de l’Environnement, le ministère de l’Intérieur, le gouvernement iraquien et l’agence de lutte antimines du Kurdistan iraquien ainsi que leurs partenaires respectifs profiteront de l’achat d’équipement essentiel aux opérations de déminage. Ce projet vient compléter une autre initiative actuellement mise en œuvre par l’Agence japonaise de coopération internationale visant à fournir une série de formations sur la lutte antimines aux mêmes bénéficiaires. Ensemble, ces deux projets contribueront à l’amélioration de la sécurité de près de 2 millions de personnes vivant dans les régions concernées.

Son Excellence Fumio Iwai, ambassadeur du Japon en Iraq, explique :

Cela fait à présent quatre ans que le Japon prête assistance aux communautés affectées par les actions de l’État islamique en Iraq et en Syrie grâce à son budget supplémentaire. Ce soutien continu démontre l’engagement ferme et indéfectible du Japon à répondre aux besoins essentiels des personnes rapatriées en Iraq. »

« L’appui que nous fournissons à l’UNOPS s’inscrit dans notre programme d’assistance humanitaire et d’activités de stabilisation en Iraq, dont la valeur est d’environ 100 millions de dollars. Le gouvernement japonais est déterminé à rester au service des réfugiés, des communautés hôtes et des personnes déplacées et rapatriées en Iraq, tout en soutenant les efforts de développement du pays », ajoute-t-il.

« Nous sommes fiers d’apporter notre soutien aux rapatriés et aux communautés d’accueil vulnérables dans les régions récemment libérées grâce à la mise en place de meilleurs services de gestion des déchets solides, à l’achat d’équipement de déminage et à l’adoption de solutions novatrices privilégiant les énergies renouvelables. Nos projets sont conçus pour apporter des solutions durables qui tiennent compte des questions environnementales », affirme Bana Kaloti, directrice du bureau régional de l’UNOPS pour le Moyen-Orient.

En Iraq, l’UNOPS a mis en œuvre depuis 2004 près de 50 projets d’une valeur de plus de 260 millions de dollars et soutenu plus de 500 projets d’organisations de la société civile iraquienne.


À lire également