The United Nations Office for Project Services (UNOPS)

Actualité

Effectuer des réparations d’urgence dans des écoles ukrainiennes

En collaboration avec le gouvernement de l’Ukraine et d’autres partenaires, et grâce au soutien de l’Union européenne, l’UNOPS va procéder à des réparations d’urgence dans plus de 40 établissements scolaires ukrainiens.

Partager sur les réseaux sociaux

Le conflit en Ukraine a entraîné la destruction de nombreuses infrastructures dans le pays, notamment des bâtiments publics et des écoles, ce qui met en péril le droit de plusieurs millions d’enfants à un enseignement de qualité.

Dans le cadre d’un vaste plan de la Commission européenne qui va consacrer 100 millions d’euros à la réhabilitation d’écoles ukrainiennes, l’UNOPS travaille en partenariat avec l’Union européenne pour mettre en œuvre un projet d’une valeur de 20 millions d’euros visant à fournir un cadre d’apprentissage sûr et accessible à plus de 20 000 élèves.

« En faisant la guerre à l’Ukraine, la Russie prive les enfants de ce pays de leur droit à apprendre, à s’épanouir et à poursuivre leurs rêves », déclare le commissaire européen à la gestion des crises, Janez Lenarčič.

« L’école peut donner un sentiment de normalité, tant pour les enfants que pour le personnel enseignant. Grâce aux financements humanitaires consacrés à la réparation d’écoles, nous espérons pouvoir recréer un environnement d’apprentissage sûr. Parce que chaque enfant mérite d’accéder à l’éducation, même en zone de guerre », ajoute-t-il.

L’UNOPS a déjà commencé à évaluer les dommages subis par les écoles à réhabiliter dans les régions de Kyiv, Kharkiv, Soumy et Tchernihiv. L’objectif est de réparer la majorité des établissements d’ici à septembre 2023, à temps pour le début de l’année scolaire.


Comme l’a dit récemment le Secrétaire général, compte tenu de l’ampleur de la destruction causée en Ukraine, la communauté internationale doit apporter à ce pays un soutien fort allant bien au-delà de l’aide humanitaire. Cette même communauté doit investir intelligemment afin d’accélérer la reconstruction et d’en faire un moteur de développement durable pour l’Ukraine. »

Jens Wandel - Directeur exécutif par intérim de l'UNOPS

En plus de fournir des lieux d’apprentissage sûrs et accessibles à des élèves du primaire et du secondaire, le projet contribuera à améliorer les conditions de travail des enseignantes et enseignants ainsi que du personnel scolaire.

« Même si la sécurité et l’accès à l’électricité restent prioritaires, nous ne devons pas oublier qu’un grand nombre d’enfants ukrainiens n’ont actuellement pas accès à l’éducation », souligne Tim Lardner, directeur du bureau de l’UNOPS en Ukraine.

« Cette situation va avoir de lourdes conséquences sur l’avenir du pays. Le rétablissement de l’accès à l’éducation est un élément essentiel des efforts de reconstruction de l’Ukraine », explique-t-il.


À lire également