The United Nations Office for Project Services (UNOPS)

Autriche

Principaux partenaires

Plusieurs gouvernements d’Europe et de la Communauté d’États indépendants

Union européenne

Agence de coopération internationale de la République de Corée

Banque mondiale

Gouvernement du Japon

Entités des Nations Unies

Le bureau de l’UNOPS en Autriche, en collaboration avec des bureaux locaux, supervise des partenariats, programmes et activités en Asie centrale, au Caucase du Sud, en Turquie et dans certaines régions des Balkans occidentaux (Albanie et Kosovo*), ainsi qu’un éventail de programmes plurinationaux gérés par le Groupe thématique de l’eau et de l’énergie.

L’UNOPS aide des gouvernements nationaux, des institutions financières internationales, des donateurs bilatéraux et d’autres partenaires à réaliser les Objectifs de développement durable et les ambitions de l’Accord de Paris en Asie centrale et en Europe.

Dans le cadre de ses programmes régionaux ou mondiaux et par l’intermédiaire de ses bureaux de pays, l’UNOPS fournit une large gamme de services à ses partenaires, notamment dans les domaines des infrastructures durables, des achats, de l’appui technique, du conseil ainsi que de la gestion de projet, de ressources humaines, de transactions et de subventions.

  • *Toutes les références au Kosovo doivent être entendues dans le plein respect de la résolution 1244 (1999) du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies.

Grâce à la généreuse contribution de l’Agence de coopération internationale de la République de Corée et à l’expertise de l’UNOPS en matière d’achats et de gestion de projet, l’Ouzbékistan sera mieux préparé pour faire face à de prochaines épidémies et pandémies. »

Abdulla Azizov - ministre adjoint de la Santé de l’Ouzbékistan

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

S’agissant du nombre de monuments et du niveau de financement, EU4Culture est l’un des plus vastes programmes de protection du patrimoine culturel jamais mis au point par l’Union européenne. La protection du patrimoine albanais peut générer une activité économique importante, mais c’est aussi une responsabilité commune ainsi qu’un devoir moral et historique envers les générations passées et futures de l’Europe. »

​Luigi Soreca - ambassadeur de l’Union européenne en Albanie

À lire également