The United Nations Office for Project Services (UNOPS)

Actualité

Accélérer la transition vers des sources d’énergie renouvelables en Afrique

L’UNOPS et l’initiative Énergie durable pour tous (SEforALL) ont signé un nouveau partenariat visant à aider les pays d’Afrique à lutter contre les changements climatiques et à progresser vers un accès universel à des sources d’énergie propre, conformément à l’Accord de Paris et aux Objectifs de développement durable.

Partager sur les réseaux sociaux
Objectif mondial soutenu :

Dans le cadre du Partenariat pour la transition énergétique en Afrique, les gouvernements, donateurs et autres parties prenantes recevront un soutien en vue d’accélérer la transition énergétique sur le continent et de trouver des moyens durables de répondre aux besoins croissants.

Ce partenariat, dont la création a été annoncée en marge de la COP28, mettra en œuvre des mesures conjointes et améliorera la coordination en éliminant des obstacles qui entravent l’accès aux énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et la mise en place d’infrastructures durables.

« Au vu de la croissance économique rapide que connaît l’Afrique, il est nécessaire de trouver des solutions durables pour répondre aux besoins croissants en énergie. C’est l’un des principaux défis du continent en matière de développement », souligne le Directeur exécutif de l’UNOPS, Jorge Moreira da Silva.

L’UNOPS est déterminé à soutenir l’Afrique dans ses efforts pour fournir à tous et à toutes un accès à l’énergie, et pour faire en sorte que la transition vers des énergies propres contribue au développement économique et social du continent. »

Jorge Moreira da Silva - Directeur exécutif de l’UNOPS

Plus de 40 pour cent de la population africaine n’a actuellement pas accès à l’électricité, et 70 pour cent ne dispose pas de combustibles propres pour cuisiner. L’Afrique présente un potentiel considérable en matière d’énergie, en particulier d’énergie provenant de sources renouvelables ; pourtant, seulement une faible part de ce potentiel est actuellement réalisée. Dans ce contexte, le Partenariat pour la transition énergétique en Afrique est une occasion unique de soutenir le développement de la région dans ce domaine et de l’aider à atteindre ses objectifs climatiques.

« L’initiative Énergie durable pour tous travaille avec des gouvernements africains pour élaborer des plans de transition énergétique et d’investissement portant sur l’ensemble de l’économie, en vue de bâtir des systèmes énergétiques qui soutiennent le développement socio-économique ainsi que l’atteinte de la neutralité carbone », explique Damilola Ogunbiyi, directrice et représentante spéciale du Secrétaire général pour l’initiative Énergie durable pour tous.

« Nous nous réjouissons d’approfondir notre relation avec l’UNOPS dans le cadre de ce nouveau partenariat, en vue de soutenir la mise en œuvre de ces plans », ajoute-t-elle.

La mobilisation de ressources techniques et financières pour des projets liés à l’énergie reste un défi de taille. Le partenariat rassemblera donc des sources de financement, des gouvernements africains et d’autres parties prenantes en vue de définir une vision commune pour doter le continent d’un bouquet énergétique adapté.

L’UNOPS assurera la gestion des fonds ainsi qu’un soutien opérationnel et administratif, tandis que l’initiative Énergie durable pour tous fournira une assistance technique et financière.

La première phase sera mise en œuvre au Ghana, au Nigéria et au Kenya jusqu’en 2028, et d’autres pays africains ont été identifiés pour rejoindre progressivement le programme.

Ce partenariat s’appuie sur les enseignements tirés du Partenariat pour la transition énergétique en Asie du Sud-Est, qui soutient depuis 2020 l’Indonésie, les Philippines et le Viet Nam en vue d’accélérer la transition vers un modèle énergétique durable.


À lire également