The United Nations Office for Project Services (UNOPS)

Actualité

Rétablir l’accès à des services de base dans le Tigré

Le conflit dans le nord de l’Éthiopie a eu des conséquences dévastatrices sur des millions de personnes et a privé des communautés de certains services de base, notamment dans la région du Tigré.

Partager sur les réseaux sociaux
OBJECTIFS MONDIAUX SOUTENUS :
  • Cet article a initialement été publié le 15 juin 2023. Certaines informations ont été mises à jour.

Mises à jour concernant le projet :

15 décembre 2023

  • L’école primaire et le centre de santé de Megab ont été reconstruits après avoir subi des dommages importants en raison du conflit.

  • Le centre de santé de Megab va pouvoir fournir de meilleurs soins de santé à plus de 18 000 membres de la communauté locale.

  • L’école primaire de Megab va maintenant offrir un meilleur environnement d’enseignement et d’apprentissage à plus de 30 membres du personnel et plus de 900 élèves.

Pour en savoir plus, cliquez ici (en anglais).

30 novembre 2023

  • Les centres de santé de Jijike et de Gera, dans le district d’Abergele, ont été reconstruits après avoir subi des dommages importants en raison du conflit, et ils ont été remis aux autorités locales.

  • L’entrée du centre de santé de Jijike compte maintenant une rampe pour faciliter l’accès des personnes présentant des handicaps physiques.

  • Le centre de santé de Gera comprend également un nouveau bloc sanitaire pour améliorer les conditions d’hygiène.

  • Ensemble, ces centres fourniront des services de santé à plus de 22 000 personnes.

Pour en savoir plus, cliquez ici (en anglais).

23 octobre 2023

  • L’école primaire May Hayde et le poste de santé Ara Asegede à Hintalo, qui avaient subi d’importants dommages, ont été reconstruits et remis à la population.

  • Le poste de santé Ara Asegede, qui dessert 25 000 personnes, dispose désormais de meilleures installations sanitaires.

  • La réhabilitation de cinq bâtiments contenant des salles de classe ainsi que du bâtiment administratif de l’école primaire May Hayde améliore le cadre d’apprentissage des élèves. L’école a en outre été équipée de 200 nouveaux bureaux et de 16 tableaux.

Pour en savoir plus, cliquez ici (en anglais).

15 septembre 2023

  • La reconstruction de l’école primaire et du centre de santé de Dongolat s’est officiellement terminée, ce qui permet à plus de 600 élèves d’étudier dans de meilleures conditions et à plus de 15 000 personnes d’accéder à de meilleurs soins de santé.

  • Le projet a également fourni une somme de près de 10 000 dollars permettant de verser des allocations au personnel enseignant pendant quatre mois, en vue de faciliter leur retour en classe.

  • Des rampes ont été installées dans l’école et le centre de santé pour faciliter l’accès des personnes handicapées à ces bâtiments.

  • Dans le cadre du processus de reconstruction des deux établissements, des matériaux locaux ont été utilisés, et des possibilités d’emploi ont été créées pour plus de 100 membres de la communauté.

Lire le communiqué de presse (en anglais)

17 août 2023

  • Le quotidien de millions d’Éthiopiennes et d’Éthiopiens a été bouleversé par les combats dans le nord du pays. Les services d’éducation ont eux aussi été gravement touchés : des écoles, meubles, livres scolaires et équipements de laboratoire ont été détruits, et l’éducation de nombreux enfants est donc interrompue.

  • À ce jour, l’UNOPS a acheté 3000 bureaux et 240 tableaux pour 15 écoles primaires du Tigré.

Lutter contre la violence fondée sur le genre

Dans le cadre de ce projet, l’UNOPS travaille en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la population afin d’améliorer l’accès à des services de soutien pour les victimes de violence fondée sur le genre.

Depuis novembre 2020, le conflit a endommagé ou détruit des infrastructures d’alimentation en eau, empêchant de nombreuses personnes d’accéder à une eau propre. Les services d'éducation ont eux aussi été gravement touchés : des écoles, meubles, livres scolaires et équipements de laboratoire ont été détruits, et l’éducation de nombreux enfants est donc interrompue. De plus, le conflit a fragilisé et détérioré les services de santé, ce qui exacerbe le niveau de vulnérabilité des communautés.

Pour le compte du gouvernement de l’Éthiopie, l’UNOPS met en œuvre un projet visant à reconstruire des infrastructures communautaires et à rétablir l’accès à des services de base, suivant une approche qui favorise la résilience face aux changements climatiques, dans le cadre d’un projet plus vaste financé par la Banque mondiale et portant sur le relèvement et la résilience de communautés touchées par le conflit en Éthiopie.

L’UNOPS travaille avec des comités locaux de voisinage afin de réhabiliter des infrastructures et d’améliorer l’accès à des services tels que l’alimentation en eau, l’assainissement, les soins de santé et l’éducation, en vue d’améliorer les conditions de vie de plus de 365 000 personnes dans cinq woredas (districts) touchés par le conflit.

Ce projet va contribuer à la reprise de services sociaux essentiels dans des woredas touchés par le conflit au Tigré. »

Worknesh Mekonnen - directrice du bureau multi-pays de l’UNOPS en Éthiopie

Les comités, qui rassemblent des membres variés des différentes communautés, notamment des femmes et des personnes âgées, mettent en lumière les besoins de chaque communauté et font en sorte qu’ils soient pris en compte dans la mise en œuvre du projet.

Depuis le lancement du projet, douze écoles primaires et douze centres de santé ont été réhabilités. Plus de 400 membres du personnel de santé ont reçu des allocations, ce qui a permis aux centres de santé de rouvrir leurs portes pour servir les communautés. Des allocations ont aussi été versées à plus de 400 enseignantes et enseignants, et plus de 10 000 enfants ont ainsi pu retourner en classe.

En outre, le projet réhabilite des infrastructures d’alimentation en eau et d’assainissement qui avaient été endommagées, notamment des canalisations et des réservoirs. Des points d’eau, de nouvelles canalisations et des infrastructures de production d’énergie solaire vont également être construits.


À lire également