The United Nations Office for Project Services (UNOPS)

COVID-19 : restez au courant des plus récentes activités de l’UNOPS dans la lutte contre la pandémie

La pandémie de la COVID-19 évolue rapidement, et ses conséquences se font maintenant ressentir aux quatre coins du monde. L’UNOPS travaille en étroite collaboration avec le système des Nations Unies, des gouvernements ainsi que d’autres partenaires afin de soutenir la lutte contre la maladie et de limiter sa propagation.

Cette page sera mise à jour régulièrement en fonction de l’évolution de la crise. 

L’UNOPS s’engage à soutenir la lutte contre la maladie à coronavirus 2019

La maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) pose des défis de taille pour les systèmes de santé partout dans le monde. Le personnel médical est soumis à une grande pression, davantage de matériel et d’équipement est requis en urgence, et dans de nombreux endroits, des infrastructures sanitaires temporaires sont nécessaires pour gérer l’afflux de patients nécessitant des traitements spécialisés. 

Les activités de soutien mises en œuvre par l’UNOPS afin de répondre aux besoins immédiats et d’atténuer les conséquences à long terme de la COVID-19 sont résumées ci-dessous.

L’UNOPS est prêt à aider ses partenaires à répondre rapidement et efficacement à cette pandémie en évolution rapide. »

Honoré Dainhi - directeur des portefeuilles régionaux de projets
Coronavirus : urgence de santé internationale

Nombre d’initiatives de lutte contre la COVID-19 jusqu’à présent : 47

Dernières mises à jour

14 mai 2020 – Ukraine : afin de répondre aux besoins urgents au sein des installations sanitaires du ministère de la Défense en raison de la pandémie de la COVID-19, l’UNOPS, grâce au financement du gouvernement du Canada, a facilité l’achat et la livraison de sept ventilateurs pulmonaire pour le principal hôpital militaire de Kiev.

14 mai 2020 – Myanmar : le Fonds pour l’accès à la santé, géré par l’UNOPS et financé par les gouvernements des États-Unis, du Royaume-Uni, de la Suède et de la Suisse, va fournir au moins 50 000 combinaisons de protection au ministère de la Santé et des Sports ainsi qu’à des prestataires de soins de santé aux minorités ethniques afin de protéger le personnel médical. Le mois dernier, le fonds a déjà fourni plus de 150 000 gants et 50 000 masques chirurgicaux au ministère de la Santé et des Sports.

12 mai 2020 – Kenya : l’UNOPS a fourni un soutien logistique à l’UNICEF et au ministère de la Santé afin d’offrir des formations à 420 membres du personnel médical de 14 comtés. Afin de soutenir la lutte contre la COVID-19, l’UNOPS a facilité les déplacements du personnel jusqu’au lieu de formation, le paiement d’indemnités journalières et le remboursement des frais de carburant.

Cliquez sur les sections ci-dessous pour connaître toutes les initiatives.

Initiatives de portée mondiale

  • 21 avril 2020 – pays multiples : l’UNOPS travaille en collaboration avec l’Union postale universelle, une agence spécialisée des Nations Unies, pour assurer l’achat et la distribution d’équipement de protection individuelle pour les travailleurs et travailleuses des services postaux des pays les moins avancés. Ces personnes jouent un rôle essentiel pour les réseaux d’approvisionnement pendant la pandémie, mais elles sont également fortement exposées. La première étape de cette initiative prévoit la livraison de masques, de gants et de désinfectant aux services postaux de 37 pays.
  • 7 avril 2020 – pays multiples : il a été demandé à l’UNOPS de fournir des services pour la livraison rapide et sécuritaire du médicament antiviral « favipiravir », connu sous le nom commercial d’Avigan, pour des essais cliniques dans les pays qui en font la demande au Japon. Le gouvernement du Japon fournit un financement de 1 million de dollars à cet effet. Le soutien de l’UNOPS pour l’achat et le transport du favipiravir ne signifie en aucun cas que l’UNOPS approuve le favipiravir comme traitement de la COVID-19.

Afrique

  • 5 mai 2020 – Tunisie : grâce au financement du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, et en partenariat avec l’Office national de la famille et de la population, l’UNOPS facilite l’achat d’équipement de protection individuelle, de désinfectant pour les mains et de kits de dépistage de la COVID-19 au bénéfice de la Direction des soins de santé de base du ministère de la Santé.
  • 30 avril 2020 – Tunisie : l’UNOPS et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont signé un accord afin d’aider le ministère de la Santé à freiner la propagation de la COVID-19. L’UNOPS et l’OMS vont mettre en place et équiper des centres d’isolement dans six hôtels désignés, en plus de faciliter l’achat d’équipement de protection individuelle. Ces centres permettront d’isoler jusqu’à 1700 personnes atteintes de la COVID-19 mais ne nécessitant pas d’être hospitalisées.
  • 29 avril 2020 – Libéria : afin de soutenir les efforts du gouvernement du Libéria dans la lutte contre la pandémie de la COVID-19, l’UNOPS collabore avec la Banque mondiale pour faciliter l’achat et la livraison de 15 ambulances au bénéfice du ministère de la Santé.
  • 29 avril 2020 – Soudan du Sud : grâce à une subvention de 40 millions de dollars de l’Association internationale de développement de la Banque mondiale, l’UNOPS soutient le gouvernement du Soudan du Sud dans la mise en œuvre d’un projet de renforcement des capacités. Ce projet vise à assurer la sécurité des revenus des personnes vulnérables, notamment des personnes handicapées, des personnes âgées ainsi que des femmes enceintes ou qui allaitent. Afin de lutter contre la pandémie de la COVID-19, la première phase du projet va faciliter des transferts monétaires rapides aux personnes vulnérables de Djouba.
  • 27 avril 2020 – Ghana : les autorités sanitaires ghanéennes ont demandé à l’UNOPS de faciliter l’achat de motos et de vélos dans certains districts du pays en soutien à la lutte contre la COVID-19. Cette initiative fait partie d’un projet de grande envergure financé par la Banque mondiale visant à donner accès à des communautés de toutes les régions du pays à des soins de santé maternelle et infantile et à des services de nutrition.
  • 22 avril 2020 – Tunisie : dans le cadre du Programme d’appui à la réforme de la justice (PARJ), financé par l’Union européenne, l’UNOPS a facilité l’achat et la livraison d’équipements paramédicaux et de protection au profit du Comité général des prisons et de la rééducation du ministère de la Justice. Cet appui vise à soutenir les efforts du gouvernement dans la prévention de la diffusion de la COVID-19 ainsi qu’à assurer l’accès des personnes incarcérées à des services de santé, en accord avec les Règles Nelson Mandela.
  • 14 avril 2020 – Togo : par l’entremise du projet de renforcement du système régional de surveillance des maladies (REDISSE) de la Banque mondiale en Afrique de l’Ouest, le gouvernement du Togo a demandé à l’UNOPS de faciliter l’achat de trois ambulances afin d’améliorer les capacités du système sanitaire national et de soutenir la lutte contre la COVID-19.
  • 9 avril 2020 – Ghana : l’UNOPS a conclu un partenariat public-privé avec la Stanbic Bank Ghana afin d’effectuer l’achat de 5000 kits de dépistage de la COVID-19 qui seront offerts aux autorités sanitaires ghanéennes. Ce don contribuera à renforcer la capacité de dépistage et de traitement de la maladie. La livraison rapide des tests de dépistage, prévue pour le 1er mai 2020, va ainsi soutenir le Ghana dans la lutte contre la pandémie.
  • 7 avril 2020 – Somalie : l’UNOPS collabore avec divers partenaires gouvernementaux et des entités des Nations Unies pour soutenir les initiatives de lutte contre la COVID-19 en Somalie. Entre autres, l’UNOPS aide le Fonds des Nations Unies pour la population dans l’achat d’équipement médical pour l’hôpital Banadir, afin de renforcer la prestation de soins de santé aux personnes devant être hospitalisées en raison de la COVID-19.
  • 3 avril 2020 – Éthiopie : l’UNOPS collabore avec le gouvernement de l’Éthiopie, facilitant l’achat d’équipement et de matériel de laboratoire d’une valeur de plus de 420 000 dollars afin de renforcer la capacité du système de santé à effectuer des tests de dépistage de la COVID-19.

Asie


  • 10 mai 2020 – Myanmar : le Programme alimentaire mondial a commencé à effectuer un service aérien humanitaire entre la Malaisie et le Myanmar. Le premier vol a permis de livrer 10 000 kits de dépistage de la COVID-19 achetés par l’UNICEF. Le mécanisme d’intervention sur les liens entre l’action humanitaire, la paix et le développement (Humanitarian Development Peace Nexus Response Mechanism) de l’Union européenne, géré par l’UNOPS, ainsi que la Suisse ont financé la première phase de ce service aérien.
  • 24 avril 2020 – Bangladesh : l’UNOPS est le gestionnaire des fonds du programme « Renforcer la préparation et les interventions humanitaires », financé par le ministère britannique du Développement international. Dans le cadre de ce programme, 4,4 millions de livres sterling ont été mises à la disposition de partenaires pour la mise en œuvre d’initiatives de lutte contre la COVID-19, notamment l’achat d’équipement de protection individuelle, de médicaments et de fournitures médicales pour le dépistage de la COVID-19 ainsi que la formation de 200 000 personnes qui fourniront des informations sur la maladie à près de 5 millions de foyers. À Cox’s Bazar, district qui accueille plus de 850 000 réfugiés rohingya, des partenaires de mise en œuvre facilitent en outre l’achat de fournitures médicales pour le dépistage de la COVID-19 et d’équipement pour établir des centres temporaires de traitement et d’isolement.
  • 24 avril 2020 – Maldives : grâce à un financement de plus de 6,5 millions de dollars de la Banque mondiale, l’UNOPS soutient les efforts du gouvernement des Maldives dans la lutte contre la COVID-19 en facilitant l’achat de fournitures médicales d’urgence, notamment de l’équipement de protection individuelle, des appareils de soins intensifs et du matériel de laboratoire.
  • 15 avril 2020 – Myanmar : l’Union européenne a créé un fonds d’urgence de 5 millions d’euros afin d’aider les personnes qui travaillent dans l'industrie du vêtement et qui ont perdu leur emploi en raison des conséquences économiques de la pandémie de la COVID-19. Le fonds est financé par le mécanisme d’intervention sur les liens entre l’action humanitaire, la paix et le développement (Humanitarian Development Peace Nexus Response Mechanism) de l’Union européenne, géré par l’UNOPS.
  • 14 avril 2020 – Myanmar : le Fonds d’affectation spéciale pour les moyens de subsistance et la sécurité alimentaire (LIFT), géré par l’UNOPS, a annoncé un financement supplémentaire de 15,8 millions de dollars afin de soutenir les efforts de prévention ainsi que la lutte contre la COVID-19 au Myanmar. Le financement octroyé aux partenaires de mise en œuvre du fonds contribuera à soutenir les populations les plus vulnérables du pays, notamment les migrants, les personnes âgées, les personnes déplacées, les femmes enceintes ainsi que les familles avec des enfants de moins de deux ans.
  • 7 avril 2020 – Myanmar : le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme soutient les efforts de lutte contre la COVID-19 au Myanmar en facilitant l’achat d’équipement et de matériel médical d’une valeur de plus de 6 millions de dollars, notamment plus de 700 000 dollars de désinfectant pour les mains. L’UNOPS, qui agit en tant que récipiendaire principal du Fonds mondial au Myanmar, met en œuvre cette initiative.
  • 2 avril 2020 – Myanmar : le Fonds d’affectation spéciale pour les moyens de subsistance et la sécurité alimentaire (LIFT), géré par l’UNOPS, a octroyé 20 000 dollars pour financer une initiative des ONG Eden et New Hope visant à produire du savon, des masques et du désinfectant pour les mains qui seront distribués à près de 40 000 personnes vulnérables aux dangers de la COVID-19.
  • 2 avril 2020 – Myanmar : l’UNOPS a assuré la construction et l’équipement de 33 centres de santé dans quatre communes. Ces centres ont permis au ministère de la Santé et des Sports du Myanmar de relocaliser les unités de traitement du VIH/sida, de la tuberculose et du paludisme des hôpitaux de Myawaddy et de Kawkareik afin de libérer de l’espace pour lutter contre la pandémie de la COVID-19.
  • 1er avril 2020 – Myanmar : le Fonds pour l’accès à la santé, géré par l’UNOPS, soutient le ministère de la Santé et des Sports du Myanmar et d’autres partenaires en facilitant l’achat d’équipement de protection individuelle, notamment 50 000 combinaisons de protection. Le fonds aide en outre le ministère, des prestataires de soins de santé aux minorités ethniques ainsi que d’autres partenaires de mise en œuvre dans leurs activités de prévention et de contrôle, qui incluent la surveillance des points d’admission, des séances de sensibilisation, des formations à la gestion de l’épidémie ainsi que des initiatives liées à l’eau, l’assainissement et l’hygiène. Des partenaires du fonds soutiennent en outre les populations à haut risque dans les prisons, dans les régions isolées ou touchées par des conflits ainsi que dans les camps de personnes déplacées.
  • 1er avril 2020 – Myanmar : l’équipe des Nations Unies au Myanmar procède actuellement à l’achat de 50 000 tests de dépistage de la COVID-19 pour le laboratoire national de santé publique. Ce chiffre représente les efforts combinés du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, du Programme alimentaire mondial, de l’UNICEF et de l’UNOPS. Grâce au financement du Royaume-Uni, de la Suède, des États-Unis d’Amérique et de la Suisse, le Fonds pour l’accès à la santé, géré par l’UNOPS, facilite l’achat de l’équipement nécessaire pour procéder à 20 000 tests de dépistage, en plus de l’achat d’extracteurs automatisés, de congélateurs de laboratoire, de tubes de prélèvement et d’équipement pour la préparation des échantillons et des réactifs.
  • 17 février 2020 – Afghanistan : l’UNOPS collabore avec l’Organisation mondiale de la Santé afin de sensibiliser les communautés et de fournir des informations à l’égard de la COVID-19 par l’entremise du centre national interagences de renseignements humanitaires Awaaz Afghanistan. Ce centre, géré par l’UNOPS, constitue une ressource centrale de renseignements pour la population afghane, y compris pour les personnes qui reviennent au pays et celles touchées par des conflits et des catastrophes naturelles. En février, Awaaz a reçu 144 appels de personnes de 22 provinces désirant obtenir des informations concernant la COVID-19. Entre le 1er et le 14 mars 2020, le centre a reçu 185 demandes d’information sur la COVID-19 provenant de 28 provinces différentes.

Europe

  • 7 mai 2020 – Serbie : grâce à des fonds de l’Union européenne, l’UNOPS a facilité la livraison de 100 concentrateurs d’oxygène qui contribueront à réduire le nombre de décès dus à de faibles niveaux d’oxygène dans le sang en raison de la COVID-19. Grâce au financement de l’Union européenne et du Royaume de Norvège, l’UNOPS a également effectué l’achat et la livraison de 40 de 100 appareils de surveillance médicale pour des unités de soins intensifs. Les 60 autres appareils seront livrés sous peu.
  • 7 mai 2020 – Macédoine du Nord : dans le cadre du soutien de l’Union européenne aux efforts du gouvernement dans la lutte contre la COVID-19, l’UNOPS a facilité la livraison de 8800 articles médicaux d’urgence à un centre de maladies infectieuses afin de faciliter le traitement de la maladie. Ces articles incluent des pompes médicales, des cathéters, des tubes de perfusion et des seringues. L’UNOPS a en outre assuré la livraison de 12 respirateurs artificiels et de 5000 masques de protection au ministère de la Santé.
  • 24 avril 2020 – Serbie : grâce à un financement de 4,9 millions d’euros de l’Union européenne, l’UNOPS a livré 800 000 masques de protection pour le personnel médical du pays. Trente-deux de 100 conteneurs servant à l’évaluation, au triage et au traitement des personnes atteintes de la COVID-19 ont été livrés à des établissements de santé de Belgrade, la capitale de la Serbie, ainsi que dans plusieurs municipalités du sud du pays. La distribution des 68 autres conteneurs ainsi que de matériel et d’articles médicaux sera achevée sous peu. En outre, 300 thermomètres infrarouge ont été livrés à des centres de santé partout dans le pays.
  • 6 avril 2020 – Macédoine du Nord : grâce à un financement de 4 millions d’euros de l’Union européenne, l’UNOPS aide le pays à répondre à des besoins médicaux urgents en facilitant l’achat d’appareils respiratoires, de kits de dépistage, d’équipement de laboratoire, de masques de protection et d’autres articles qui contribueront à renforcer les activités du gouvernement dans la lutte contre la pandémie de la COVID-19.
  • 3 avril 2020 – Albanie : l’UNOPS s’est associé à l’Union européenne afin d’effectuer l’achat d’urgence et la livraison d’équipements et d’articles médicaux vitaux afin de freiner la propagation de la COVID-19, notamment des tomodensitomètres, des appareils respiratoires, des ambulances et des appareils portables de radiographie.
  • 1er avril 2020 – Serbie : grâce au financement de l’Union européenne, l’UNOPS effectue l’achat de deux appareils spécialisés permettant l’amplification de l’ADN et la détection d’agents pathogènes. L’organisation procède également à l’achat de matériel pour 25 000 tests de dépistage de la COVID-19 ainsi que de 800 000 masques médicaux de protection.
  • 30 mars 2020 – Kosovo* : l’UNOPS a conclu un partenariat avec l’Union européenne afin de renforcer les initiatives de lutte contre la COVID-19 au Kosovo. Grâce à son expertise en matière d’achats d’urgence, l’UNOPS va ainsi assurer la livraison d’articles et d’équipements médicaux d’une valeur totale de près de 5 millions d’euros, notamment 400 lits d’hôpitaux, cinq ambulances et des articles vitaux tels que des appareils respiratoires.
    *Cette référence doit être entendue dans le plein respect de la résolution 1244 (1999) du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies.
  • 27 mars 2020 – Macédoine du Nord, Monténégro et Serbie : l’UNOPS facilite l’achat d’articles médicaux et non médicaux essentiels conformément aux priorités des trois gouvernements concernés. Grâce à l’octroi d’un financement de 3 millions de dollars de l’Union européenne à la Serbie ainsi qu’un financement de 2,5 millions de dollars octroyé aux trois pays par le Royaume de Norvège, l’UNOPS effectue notamment l’achat de 150 appareils respiratoires afin de renforcer les capacités médicales et de soutenir la lutte contre la pandémie.

Amérique latine et Caraïbes

  • 8 mai 2020 – Panama : afin de protéger la santé du personnel de chantiers, l’Organisation panaméricaine de la santé (le bureau régional de l’Organisation mondiale de la Santé pour les Amériques) a publié conjointement avec l’UNOPS des directives détaillant les mesures à prendre pour éviter la propagation de la COVID-19 sur les chantiers de construction.
  • 1er mai 2020 – Guatemala : l’UNOPS a collaboré avec l’Organisation mondiale de la Santé et le gouvernement du Guatemala afin d’évaluer les besoins du pays en matière de kits de dépistage de la COVID-19. Grâce à l’UNOPS, l’Union européenne a fait don de 70 000 kits de dépistage, que l’UNOPS a ensuite livrés au Guatemala.
  • 3 avril 2020 – Argentine : à la demande du gouvernement de la ville de Buenos Aires, l’UNOPS va effectuer l’achat d’appareils respiratoires, de masques de protection et de kits de dépistage afin de renforcer les capacités des autorités dans la lutte contre la pandémie de la COVID-19. L’UNOPS continue également à soutenir la Commission des Casques blancs, une entité du ministère des Affaires étrangères ayant pour rôle d’apporter une aide humanitaire internationale. Dans le cadre de son appui à cette commission, l’UNOPS va effectuer l’achat d’équipement de protection individuelle et d’articles d’hygiène qui bénéficieront à des bénévoles sanitaires et à leurs patients.
  • 31 mars 2020 – Brésil : l’UNOPS collabore avec le gouvernement du Brésil afin de renforcer les initiatives de lutte contre la COVID-19 dans différentes régions du pays. Jusqu’à présent, l’UNOPS a effectué l’achat de divers équipements de protection individuelle pour le personnel médical, notamment des combinaisons étanches, des lunettes, des gants ainsi que des écrans faciaux.
  • 31 mars 2020 – Paraguay : pour le compte du ministère de la Santé avec le financement d’Itaipu Binacional, l’UNOPS a effectué l’achat d’articles d’hygiène personnelle, de produits de nettoyage, d’articles de literie ainsi que de services alimentaires pour 180 Paraguayennes et Paraguayens soumis aux mesures de quarantaine établies par le gouvernement.
  • 25 mars 2020 – Guatemala : l’UNOPS soutient l’Institut guatémaltèque de sécurité sociale (IGSS) dans l’achat d’urgence d’articles médicaux pour le diagnostic, le traitement et le suivi des patients atteints de la COVID-19. L’organisation fournit également des conseils pour l’élaboration de mesures d’atténuation ainsi que pour l’achat d’équipement médical et de médicaments essentiels, afin d’assurer une prestation normale de soins. Des spécialistes de l’UNOPS œuvrant dans divers domaines soutiennent en outre de manière générale l’institut dans la gestion de cette crise sanitaire.
  • 25 mars 2020 – Paraguay : l’UNOPS travaille en collaboration avec le gouvernement pour acheter des équipements médicaux tels que des appareils respiratoires ainsi que différents articles requis par les centres de santé. Financé par Itaipu Binacional, l’un des plus grands fournisseurs d’énergie renouvelable au monde, ce projet va en outre fournir 35 lits d’hôpitaux supplémentaires et sept appareils de surveillance médicale pour les unités de soins intensifs, en plus de contribuer à renforcer la capacité du ministère de la Santé à répondre à la crise.
  • 24 mars 2020 – Argentine* : l’UNOPS soutient les efforts du gouvernement dans la lutte contre la COVID-19 en facilitant l’achat d’urgence de 11 unités modulaires entièrement équipées, qui seront installées dans quatre provinces et offriront 798 lits supplémentaires pour les personnes devant être hospitalisées. Un tiers de chaque unité servira à fournir des services de soins intensifs. (*mis à jour le 15 avril 2020)

Moyen-Orient

  • 6 mai 2020 – Jordanie : en partenariat avec l’Agence des États-Unis pour le développement international, l’UNOPS a assuré l’achat et la livraison rapide d’appareils de radiologie ainsi que l’équipement de l’unité de soins d’urgence nouvellement construite de l’hôpital Al-Bashir. L’UNOPS va en outre faciliter l’achat d’équipement informatique en soutien à la mise en place d’un système intégré de dossiers se santé électroniques. Ces initiatives vont soutenir les efforts du ministère de la Santé dans la lutte contre la COVID-19.
  • 5 mai 2020 – Iraq : en soutien à la lutte contre la COVID-19 et en partenariat avec la Banque mondiale et le ministère iraquien de la Santé et de l’Environnement, l’UNOPS facilite l’achat d’équipement pour des unités de soins intensifs, notamment des respirateurs, des moniteurs de signes vitaux, des appareils de radiographie portables, des défibrillateurs et des lits d’hôpitaux électriques. Ce projet est financé à hauteur de 7,8 millions de dollars par un prêt de la Banque mondiale.
  • 30 avril 2020 – Iraq : le centre de renseignements humanitaires en Iraq, mis en œuvre par l’UNOPS, fournit des informations vitales aux personnes déplacées, aux personnes réfugiées, aux personnes rapatriées ainsi qu’aux membres des communautés hôtes. En partenariat avec des organisations non gouvernementales internationales, les téléphonistes mènent un sondage afin de rassembler les commentaires et les besoins des communautés par rapport à la pandémie de la COVID-19. Ce sondage, effectué dans les gouvernorats d’Anbar, de Dahuk, d’Erbil, de Ninewa, de Salah al-Din et de Sulaymaniyah, permettra de faciliter le dialogue entre les organismes d’aide en Iraq.
  • 3 avril 2020 – Liban : en appui au projet de renforcement de la résilience du système de santé au Liban de la Banque mondiale, l’UNOPS et l’Organisation mondiale de la Santé soutiennent le ministère de la Santé publique dans l’achat de matériel et d’articles médicaux essentiels, notamment de l’équipement de protection individuelle, des appareils respiratoires et des appareils spécialisés. Ce matériel permettra de renforcer la capacité des hôpitaux à lutter contre la pandémie de la COVID-19.

Océanie

  • 24 avril 2020 – Papouasie-Nouvelle-Guinée : l’UNOPS soutient le ministère de la Santé en facilitant l’achat de fournitures et d’équipements médicaux d’une valeur totale de plus de 12 millions de dollars.

    Grâce à un financement de 10,5 millions de dollars de la Banque mondiale et sous la direction du ministère de la Santé, l’UNOPS va en outre effectuer l’achat de fournitures médicales d’urgence, d’un laboratoire mobile, d’équipement de laboratoire, d’installations d’isolement ainsi que de 25 000 kits de dépistage. Ces initiatives vont contribuer à renforcer la capacité du pays à traiter la COVID-19 et à freiner sa propagation. L’UNOPS fournit en outre un soutien logistique pour assurer le transport sécuritaire d’échantillons de laboratoire pour le dépistage de la COVID-19.

À lire également