The United Nations Office for Project Services (UNOPS)

Lancement d’une initiative d’accès au logement au Ghana en marge de l’Assemblée générale de l’ONU

L’UNOPS et le gouvernement du Ghana ont conclu un accord pour la construction de 100 000 logements abordables dans le cadre d’une initiative d’investissements sociaux. 

L’accord marque un tournant décisif dans l’engagement de l’UNOPS à encourager des méthodes de financement novatrices afin de réaliser les Objectifs de développement durable. Il aidera le gouvernement du Ghana à faciliter l’accès à des logements durables, abordables et respectueux de l’environnement à ses citoyens.

« Nous avons la possibilité d’améliorer l’accès à des logements de haute qualité, durables et résilients pour des milliers de personnes », a déclaré Grete Faremo, Directrice exécutive de l’UNOPS, lors du lancement. « Ce projet permettra également d’améliorer les moyens de subsistance des communautés et de renforcer l’économie locale », a-t-elle ajouté.

Les toits des 100 000 logements seront équipés de panneaux solaires. En outre, le projet aura recours à une main-d’œuvre, de l’équipement et des matériaux locaux, ce qui sera bénéfique pour la population.

« Je crois que nous avons tous conscience des défis auxquels le Ghana et la plupart des pays d’Afrique font face lorsqu’il est question de fournir aux citoyens des logements décents, bien conçus et organisés. Surmonter ces défis est si difficile que cela a entraîné une grave pénurie de logements dans notre pays », a expliqué le président ghanéen, Nana Akufo-Addo.

« Je suis convaincu que la signature de cet accord de projet fera entrer le Ghana et ses citoyens dans une nouvelle ère », a-t-il souligné.

« Cet accord est un rêve qui devient réalité. Je discute de ce projet de logements avec l’UNOPS depuis longtemps. L’un des aspects de notre mandat est de nous assurer que nous proposons des logements abordables à la population du Ghana », a expliqué Freda Prempeh, vice-ministre des Travaux publics et du Logement. « Nous voulons nous éloigner des techniques de construction traditionnelles et intégrer de nouvelles technologies au secteur du logement », a-t-elle précisé.

Dans le cadre de cet accord, l’UNOPS cherchera à mobiliser les ressources nécessaires auprès de ses partenaires de financement afin de soutenir cette initiative, dont le coût pourrait atteindre cinq milliards de dollars. Le gouvernement du Ghana choisira et octroiera des terrains pour d’éventuels développements immobiliers et contribuera à la création d’un environnement propice aux investissements étrangers directs.

Le président Nana Akufo-Addo a remercié l’UNOPS pour cette initiative, expliquant que la grave pénurie de logements au Ghana est une préoccupation majeure. Il a ajouté qu’avec un déficit de plus d’un million de logements, la situation au Ghana est inacceptable et que toute démarche visant à l’améliorer est bienvenue.

Le président a assuré à l’UNOPS que son gouvernement fera tout son possible pour que l’initiative soit un succès.

L’Initiative d’investissements sociaux de l’UNOPS a pour objectif d’élaborer des projets d’investissements dans les infrastructures et de réduire les risques qui y sont associés afin d’attirer des financements du secteur privé. Les projets sélectionnés sont soumis à un processus de diligence raisonnable rigoureux et exhaustif qui assure des effets positifs au point de vue environnemental, social et économique ainsi que des rendements financiers supérieurs aux taux du marché.


À lire également