The United Nations Office for Project Services (UNOPS)

Actualité

Soutenir des millions de personnes touchées par des inondations au Pakistan

Grâce à des fonds de la Banque mondiale et en partenariat avec le gouvernement de la province du Sindh, l’UNOPS soutient les activités d’assistance humanitaire à la suite d’inondations au Pakistan.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de 33 millions de personnes ont été durement touchées par des inondations catastrophiques au Pakistan en 2022, qui ont coûté la vie à approximativement 1700 personnes et contraint près de 8 millions d'autres à quitter leur foyer. Plus de 20 millions de personnes ont besoin d’assistance humanitaire.

« L’ampleur sans précédent des inondations met en évidence le niveau de vulnérabilité élevé du Pakistan face aux changements climatiques. Le pays est maintenant confronté à une accumulation de crises, notamment la flambée des prix au niveau mondial et des difficultés économiques datant d’avant la catastrophe », explique Charles Callanan, directeur du bureau multi-pays de l’UNOPS à Sri Lanka.

Grâce à un financement de plus de sept millions de dollars de la Banque mondiale, l’UNOPS aide le gouvernement à acheter trois millions de moustiquaires et un million de tentes. Jusqu’à présent, 250 000 tentes et 2 millions de moustiquaires ont été livrées à l’Autorité provinciale de gestion des catastrophes du Sindh.

Face à des besoins urgents, l’UNOPS a joué un rôle essentiel de soutien aux activités de secours. L’organisation a démontré un savoir-faire considérable en ce qui concerne les appels d’offres d’urgence, les marchés mondiaux, les options de transport et de livraison, et les spécifications mondiales pour différents articles. »

Abed Khalil - responsable de secteur à la Banque mondiale

« L’UNOPS a travaillé en étroite collaboration avec les parties prenantes et a déployé des réseaux à l’échelle locale et mondiale afin d’obtenir des résultats sur le terrain en un temps record. Le soutien apporté par l’organisation a réellement permis aux communautés concernées de faire un pas important vers le relèvement à la suite de ces inondations dévastatrices », souligne Abed Khalil, responsable de secteur à la Banque mondiale.

Un tiers du pays était sous l’eau au plus fort de la crise, et certaines zones de la province du Sindh ainsi que d’autres régions du Pakistan sont actuellement encore inondées. Cette situation entraîne un nombre élevé de cas de paludisme, de maladies diarrhéiques, d’infections cutanées et de dengue. Le matériel dont l’UNOPS a assuré l’achat aidera les autorités gouvernementales à faire face à certains problèmes sanitaires liés aux inondations.

« Pour l’avenir, il est essentiel que le pays obtienne tout le soutien dont il a besoin afin de renforcer sa résilience face aux perturbations provoquées par les changements climatiques. L’UNOPS est solidaire avec le gouvernement et ses partenaires, et l’organisation se tient prête à les soutenir dans la difficile tâche qui les attend », affirme Charles Callanan.


À lire également