The United Nations Office for Project Services (UNOPS)

Actualité

Améliorer l’accès aux énergies renouvelables en Sierra Leone

Un accès insuffisant à l’électricité limite les possibilités de croissance inclusive en Sierra Leone. Un nouveau projet contribue à changer la donne.

Partager sur les réseaux sociaux

Seulement 26 pour cent de la population de la Sierra Leone a accès à l’électricité, et la plupart de ces personnes vivent en zone urbaine ou périurbaine. Le pays a l’un des taux d’accès à l’électricité les plus faibles au monde.

Grâce à un financement de près de 3,6 millions de dollars du gouvernement du Japon, l’UNOPS met en œuvre pour le compte du ministère de l’Énergie de la Sierra Leone un projet visant à améliorer l’accès à l’énergie dans des villages isolés.

Dans le cadre de ce projet, l’UNOPS a construit un réseau de distribution d’énergie qui permettra à des mini-réseaux photovoltaïques d’alimenter en électricité six communautés rurales mal desservies : Grima Tikonko, Lower Saama, Naiagolehun, Petewoma, Serabu et Upper Saama.

Le gouvernement est enthousiaste à l’idée de travailler avec ses partenaires et avec le secteur privé pour accroître les investissements dans des initiatives de production d’énergie verte et dans le domaine des énergies renouvelables. »

Julius Maada Bio - président de la Sierra Leone

Ce projet va fournir une alimentation en électricité fiable, propre et abordable, ce qui aidera à réduire les coûts de l’énergie et bénéficiera à plus de 15 000 personnes.

« L’accès à l’électricité fourni par ce projet améliorera les soins de santé maternelle et les services de santé généraux dans ces régions, ainsi que les conditions d’apprentissage des enfants », explique Ifeoma Charles-Monwuba, directrice et représentante du bureau multi-pays de l’UNOPS au Ghana.

Un opérateur du secteur privé construira des mini-réseaux reliés au réseau de distribution, qui généreront 330 kilowatts d’énergie solaire. L’électricité produite sera distribuée à des écoles, des pharmacies, des foyers et des entreprises, ainsi qu’à des centres de santé communautaires dont certains recevront 6,6 kilowattheures gratuits par jour.

« Je suis heureux de voir que grâce à ce projet, un approvisionnement fiable en énergie sera fourni aux communautés bénéficiaires, ce qui facilitera l’apprentissage des écolières et écoliers, le travail du personnel de santé, le quotidien des foyers et les activités commerciales des petites et moyennes entreprises », déclare Hisanobu Mochizuki, ambassadeur du Japon au Ghana et en Sierra Leone.

Ce projet vient compléter deux autres initiatives mises en œuvre par l’UNOPS, l’une financée par le ministère britannique du Développement international et l’autre par la Banque mondiale, qui visent à améliorer l’accès à des énergies renouvelables produites hors réseau, notamment au moyen de mini-réseaux. L’ensemble de ces projets aident également la Sierra Leone à réduire ses émissions de gaz à effet de serre et à renforcer sa résilience face aux changements climatiques.


À lire également