The United Nations Office for Project Services (UNOPS)

La lutte contre la corruption et le renforcement des capacités en matière d’achats permettent d’améliorer les services de santé publique pour des millions de personnes au Guatemala et d’en donner l’accès à celles et ceux qui en ont le plus besoin.

270
millions de dollars d'économies
Économies

Depuis le début de sa collaboration avec l’UNOPS, le gouvernement estime que 270 millions de dollars ont été économisés, dont 57 pour cent d’économies sur l’achat de médicaments et 34 pour cent sur l’achat de matériel chirurgical et de prothèses auditives.

Au Guatemala, le système de santé publique peine à répondre aux demandes d’une population vieillissante et en constante croissance. Des ressources limitées, des frais médicaux élevés, des infrastructures de mauvaise qualité et la perception d’un taux élevé de corruption dans le secteur public ne font qu’ajouter aux obstacles auxquels fait face le système de santé. 

En 2015, d’importants cas de corruption affectant l’achat de médicaments ont été révélés au sein de l’Institut guatémaltèque de sécurité sociale, l’entité gouvernementale responsable, entre autres, des services hospitaliers et cliniques ainsi que des services de retraite et de protection du revenu. Certains fournisseurs tiraient injustement profit des achats du gouvernement, mettant en péril l’accès de millions de Guatémaltèques aux médicaments.

Depuis lors, l’UNOPS travaille avec l’Institut guatémaltèque de sécurité sociale pour améliorer la transparence des processus d’achat, jouant un rôle crucial dans le renforcement des capacités institutionnelles.

Bâtir une culture anti-corruption à l’échelle du système n’était pas chose aisée, et l’UNOPS a dû relever plusieurs défis de taille. Des recours en justice ont été intentés, et le projet a fait l’objet d’attaques et d’une couverture négative dans les médias.

Progressivement, des changements ont toutefois eu lieu et les avantages d’un système plus transparent et efficace ont été largement reconnus. Les Guatémaltèques ont maintenant un meilleur accès à des médicaments vitaux, les établissements de santé ont été améliorés, et les soins sont plus adaptés aux besoins de la population.

Dans cette série de trois articles, découvrez comment des enfants atteints de handicaps et des familles indigènes des régions rurales du Guatemala bénéficient de meilleurs services de santé grâce à ce projet sans précédent.

Apprendre à entendre

Apprendre à entendre

Les enfants nés avec des déficiences auditives importantes peuvent désormais bénéficier d’une meilleure qualité de vie grâce à des services de santé publique améliorés. Faites la connaissance d’Andrea, de Fernando et de Keily, trois des nombreux enfants qui apprennent à entendre pour la toute première fois.

Lecture : 4 min

Des soins de santé fiables en situation d’urgence

Des soins de santé fiables en situation d’urgence

Grâce à de meilleurs services de santé et à une plus grande disponibilité des médicaments, un nouvel hôpital a représenté une immense amélioration des soins offerts aux communautés des hautes terres occidentales du Guatemala.

Lecture : 4 min

Les bénéfices de meilleurs soins de santé : l’histoire de Luisa

Les bénéfices de meilleurs soins de santé : l’histoire de Luisa

Luisa, 2 ans, a contracté une pneumonie et a passé deux mois à l’hôpital à se battre pour survivre. Sans les récentes améliorations apportées aux services de santé et les médicaments disponibles, les médecins pensent qu’elle n’aurait pas survécu.

Lecture : 4 min

À lire également