The United Nations Office for Project Services (UNOPS)

Moderniser les transports de la ville de Mexico

Le gouvernement de la ville de Mexico travaille avec l’UNOPS pour moderniser son système de transports publics afin de le rendre plus accessible.

Des solutions inclusives pour répondre à la diversité de nos besoins

Cette étude de cas est tirée du Rapport de développement durable 2019 de l’UNOPS.

Télécharger le rapport

La ville de Mexico est une plaque tournante pour le commerce, la politique, l’éducation et le milieu des affaires. Des millions de personnes sillonnent la ville chaque jour et le réseau de transport peut rapidement devenir congestionné, augmentant le temps de déplacement, les émissions dans l’air et les frais pour la ville comme pour les usagères et usagers.

« Le métro doit être modernisé, nous ne pouvons plus nous contenter d’un métro vieux de 50 ans qui n’a jamais connu d’améliorations ou d’entretiens significatifs », affirme Claudia Sheinbaum, cheffe du gouvernement de la ville de Mexico.

La capitale du Mexique dispose d’un vaste réseau de transport qui inclut des bus, un réseau de métro et des trolleybus. Toutefois, certaines portions de ce réseau de transport n’ont pas été rénovées depuis leur construction il y a près de 50 ans. Une partie du réseau fonctionne avec des systèmes de contrôle, de paiement et d’information obsolètes. Cela provoque des retards importants au niveau des principales stations et réduit le nombre de véhicules pouvant circuler simultanément. Par ailleurs, l’entretien constant des vieux véhicules peut représenter un gouffre financier pour la ville.

« Le métro doit être modernisé, nous ne pouvons plus nous contenter d’un métro vieux de 50 ans. »
− Claudia Sheinbaum, cheffe du gouvernement de la ville de Mexico

1,4 million
Les économies ont permis à 1,4 million de personnes de plus de bénéficier de transports publics plus efficaces et écologiques

L’étalement urbain rapide qui a gagné la périphérie de Mexico, s’étendant même aux zones d’altitude des canyons environnants, a entraîné des difficultés supplémentaires. La configuration actuelle de la ville et les routes à accès contrôlé restreignent la capacité des personnes à se rendre au cœur de la ville. Par conséquent, la population a tendance à concentrer ses déplacements sur quelques axes seulement.

L’UNOPS travaille avec le gouvernement de la ville de Mexico sur plusieurs initiatives soutenant la modernisation du réseau de transport. Dans le cadre de ce partenariat, l’UNOPS aide le gouvernement à améliorer la transparence, l’efficacité et le rapport qualité-prix des achats et contrats publics. L’UNOPS soutient en outre la ville grâce à la revue d’études techniques et la supervision d’analyses coûts-avantages.

Les lignes de métro les plus empruntées bénéficieront de nouvelles rames, et d’autres lignes seront rénovées. Les nouvelles rames, ainsi que la modernisation des systèmes de contrôle et de signalisation de plusieurs lignes de métro, devraient permettre d’augmenter le trafic quotidien et la fréquentation du réseau.

Deux nouvelles lignes de téléphérique viendront s’ajouter au réseau de métro et constitueront le moyen de déplacement le plus efficace de la capitale. Cela aidera la population à franchir les barrières urbaines qui peuvent rendre les déplacements longs et dangereux.

De plus, l’UNOPS applique les meilleures pratiques internationales pour acheter 118 nouveaux bus qui profiteront quotidiennement à plus de 72 000 personnes. D’ici à 2024, une fois les projets d’amélioration terminés, l’ensemble du réseau de transport de la ville de Mexico devrait permettre les déplacements efficaces d’un million de personnes supplémentaires. Ces avancées contribueront à une ville plus verte et plus durable, et la diminution de la congestion routière facilitera l’accès aux services sociaux, notamment à l’éducation et aux soins de santé.


À lire également