The United Nations Office for Project Services (UNOPS)

Des « caméras-piétons » améliorent la sécurité routière au Népal

Avec huit des montagnes les plus hautes du monde, le Népal est connu pour ses paysages grandioses. Mais en plus d’être magnifiques, ils rendent aussi la conduite automobile particulièrement dangereuse.

Chaque année, environ 6000 accidents de la route se produisent au Népal et entraînent la mort de près de 200 personnes.

Les infrastructures routières de mauvaise qualité, le nombre croissant de véhicules, le manque d’expérience des conducteurs et la méconnaissance du code de la route ont entraîné une hausse du nombre d’accidents au cours des dernières années.

Pour remédier à ce problème, grâce au financement du ministère britannique du Développement international, l’UNOPS a fourni des caméras-piétons aux agents du département de la circulation de la police métropolitaine du Népal, qui assure la gestion de la circulation dans les districts de Katmandou, Lalitpur et Bhaktapur.

Grâce à ce projet, les agents de la circulation présents dans certaines des rues les plus fréquentées de la vallée de Katmandou portent à la poitrine des caméras GoPro équipées de batteries de rechange, qui filment la circulation ainsi que les interactions des agents avec la population. Les images sont ensuite disponibles dans un système d’archivage électronique.

Les usagers de la route qui contestent les allégations d’infraction des agents de police peuvent ainsi désormais leur demander plus d’explications. Avant de verbaliser un usager de la route, les agents sont aujourd’hui tenus de prouver l’infraction, ce que les caméras rendent possible.

L’introduction de caméras GoPro aide non seulement les agents de police à mieux gérer la circulation dans la vallée de Katmandou, mais cela pousse également les usagers à respecter le code de la route et à assumer les conséquences de leurs actes. »

Komal Karki - responsable de projet à l’UNOPS

Les images enregistrées par les caméras sont également utilisées pour enseigner le code de la route à la population et la sensibiliser aux dangers de certaines pratiques de conduite automobile.

Les résultats de ce projet sont prometteurs. « L’utilisation des caméras a permis d’arrêter des personnes qui enfreignent le code de la route et d’améliorer la circulation et le comportement des usagers de la route à Katmandou », affirme Prakash Aryal, inspecteur général de la police du Népal.

Les détails du projet

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’une initiative du ministère britannique du Développement international pour la modernisation et l’amélioration des forces de police, faisant elle-même partie du programme intégré de renforcement de la sécurité et de la justice au Népal. Ce programme a pour objectif d’améliorer les services de sécurité et la justice pour 1,85 million de personnes défavorisées, dont un million de femmes et de filles.


À lire également