The United Nations Office for Project Services (UNOPS)

Repenser le développement

L’innovation est la clé pour résoudre les défis actuels et assurer un avenir meilleur aux populations du monde entier.

POUR NE RIEN RATER...

Suivez la page Facebook et abonnez-vous au bulletin d'information dédiés aux centres d'innovation de l’Initiative S3i pour rester au courant des dernières actualités dans ce domaine.

Au Kenya, plusieurs régions pâtissent depuis longtemps du manque d’eau : 16  millions de personnes n’y ont pas accès à l’eau potable. À Mombasa, par exemple, les pénuries d’eau sont un sujet de préoccupation permanente.

Située dans le sud du Kenya, au bord de l’océan Indien, la ville de Mombasa abrite le plus grand port du pays et compte une population de 1,2 million de personnes. Du fait d’un approvisionnement inadéquat en eau potable, de canalisations vétustes et poreuses, mais aussi de pertes d’eau dues à des détournements, il n’y a pas assez d’eau pour répondre aux besoins des communautés.

Mombasa distribue environ 30 000 mètres cubes d’eau par jour, alors que la demande quotidienne atteint environ 200 000 mètres cubes. D’autres villes côtières des alentours souffrent également de pénuries d’eau, et de nombreuses communautés dans le monde font face elles aussi à des défis similaires.

  • Eau potable

    Un être humain sur quatre, soit près de 2 milliards de personnes, n'a pas accès à l’eau potable. Dans certaines régions du Soudan, par exemple, l’eau est souvent rare et il est depuis longtemps difficile d’accéder à des sources fiables, propres et saines d’eau potable. Ici, une jeune fille boit de l’eau d’un robinet installé dans le cadre d’un projet mis en œuvre par l’UNOPS.

  • Assainissement

    Près de la moitié de la population mondiale, soit environ 3,6 milliards de personnes, n’a pas accès à des installations sanitaires sûres. Dans de nombreuses régions du monde, la construction d’installations de traitement des déchets est compliquée par le manque d’espace. Ici, un homme incinère des déchets humains qui ont été préalablement collectés et séchés dans le cadre d’un programme pilote mis en place à Cox’s Bazar, au Bangladesh.

  • Hygiène

    Trois être humains sur dix, soit environ 2,3 milliards de personnes, n’ont pas accès à des services sanitaires de base. À Dennery North, sur l’île de Sainte-Lucie, des cas de maladies hydriques comme la bilharziose et d’autres affections de l’estomac ont été signalés, et leur taux d’incidence y est plus élevé que dans le reste du pays. Ici, un écolier se lave les mains sous un robinet installé dans le cadre d’un projet mis en œuvre par l’UNOPS pour le compte du gouvernement de Sainte-Lucie.

Changements climatiques, conflits, accès limité aux ressources naturelles… Ces questions sont bien trop complexes pour être résolues indépendamment par une seule personne, organisation ou entité.

Pour s’attaquer de front à ces problèmes, il faut adopter des solutions audacieuses et novatrices. Les organisations non gouvernementales ainsi que les secteurs public et privé doivent travailler main dans la main en conjuguant leur savoir-faire pour résoudre au mieux les défis auxquels le monde est confronté.

Le rôle des centres d’innovation de l’Initiative S3i de l’UNOPS est précisément de rassembler un éventail de spécialistes de l’innovation, de l’entrepreneuriat et de la recherche, mais aussi des entreprises et des responsables politiques, en vue d’apporter les idées et les solutions créatives nécessaires à la réalisation du Programme 2030 et des Objectifs de développement durable.

Ces centres appuient l’innovation en créant des communautés et des réseaux à l’échelle locale en vue de tirer parti du savoir-faire, des connaissances et des technologies disponibles. Le modèle communautaire vise à mettre à profit les perspectives et les connaissances contextuelles locales ainsi qu’à organiser et à coordonner des événements et des activités ayant pour but d’inspirer, de soutenir et de mettre à exécution de nouvelles idées.

Bâtir un monde meilleur grâce à l’innovation

Pour bâtir un avenir durable, résilient et inclusif, il n’est plus possible de procéder comme nous l’avons toujours fait dans le domaine du développement. Au contraire, sortir des sentiers battus est aujourd’hui indispensable.

L’innovation jouera un rôle déterminant pour aider les communautés à relever certains des plus grands défis de notre époque. Ainsi, les activités de l’Initiative S3i permettent à de jeunes entreprises et à des personnes du domaine de l’entrepreneuriat de proposer des idées et des solutions audacieuses en réponse à des problèmes concrets, qu’il s’agisse d’améliorer l’accès à l’eau ou d’atténuer les effets des changements climatiques.

« Pour surmonter les défis actuels, nous avons besoin d’innover et d’imaginer de nouvelles manières de vivre au quotidien », explique Jonas Svensson, chef de l’innovation et des technologies pour l’Initiative S3i.

Grâce à l’appui de cette initiative de l’UNOPS et du Sony Design Center Europe, des étudiantes et des étudiants en conception industrielle de l’université de Lund, en Suède, se sont récemment penchés sur les moyens de résoudre un problème répandu dans le secteur du développement : les pénuries d’eau.

Avec l’aide de spécialistes de l’Initiative S3i et de Sony, qui ont veillé à ce que leurs solutions répondent au mieux aux besoins des communautés, les étudiantes et les étudiants ont mis au point diverses solutions pour améliorer l’accès à l’eau à Mombasa.

Le monde évolue vite et nous devons nous adapter rapidement. Nous devons innover dans nos processus de conception. »

Phostine Wekesa - ingénieure associée, bureau de l’UNOPS au Kenya

À lire également